La semaine qui a changé ma vie – Elsa Devernois

photostudio_1604252244753
photostudio_1555885361723

« Louis est parti pour une semaine en tête à tête avec son père à voyager dans une camionnette toute cabossée. Autant dire, qu’il n’attend pas beaucoup de chose de ses vacances dans le Jura. Depuis que ses parents se sont séparés, lui et son père communiquent très peu. Quelques mails. Aucun coup de fil. Et il faut bien l’avouer, pas grand chose à se dire. Deux taiseux de père en fils, pense Louis ! Et s’il se trompait ? Leur arrestation par des douaniers et quelques jours passés dans un camping vont changer à jamais le regard que Louis portait sur son père. Et remettre en question tous les liens qui l’unissent à sa famille. »

photostudio_1555885425446

J’ai profité d’un petit week-end pour lire La semaine qui a changé ma vie d’Elsa Devernois, tapant ainsi dans ma Pile à Lire de boulot. J’avais eu l’occasion de lire un album plutôt mignon de cette autrice jeunesse : Doberman super-héros ? Je me demandais donc ce qu’allait donner un de ses romans ados.

Le résumé est assez laconique. On sait que Louis va partir en vacances avec son père dans une vieille camionnette. Et que ces quelques jours vont changer ses relations avec lui et le reste de sa famille. J’ai donc embarqué moi aussi à bord de ce véhicule cabossé pour en savoir plus…

Louis vit seul avec sa mère depuis que son père est parti. Il dessine beaucoup, parle peu, se fait discret pour ne pas gêner. Il a mis en place une stratégie d’évitement répondant « ça m’est égal » à à peu près tout. Il découvre que son père peine à joindre les deux bouts et qu’il vit dans sa camionnette. Une mésaventure avec la police va conduire le père et le fils à passer quelques temps dans un camping et là, par le prisme d’autres vacanciers, Louis va voir son père autrement. Et sa propre situation…

Comme le résumé ne disait pas grand chose de l’intrigue de La semaine qui a changé ma vie, je ne m’attendais pas à quelque chose en particulier. Mais j’ai été vraiment surprise de découvrir qu’encore une fois j’avais entre les mains une histoire de pervers narcissiques – un sujet qui soit me poursuit soit est très tendance dans la littérature jeunesse. C’est un roman bien fichu qui s’adresse plutôt à de jeunes adolescents. Le problème pour ce roman, c’est que je l’ai lu peu de temps après Point de fuite qui évoque aussi une relation avec un pervers narcissique et que le roman de Marie Colot et Nancy Guilbert qui, s’adressant à un public un peu plus âgé, est un peu plus consistant et La semaine qui a changé ma vie ne tient pas la comparaison. Mais c’est tout de même un bon roman qui traite d’un sujet tout à fait intéressant.

photostudio_1555881547414

La semaine qui a changé ma vie – Elsa Devernois – L’école des Loisirs – 172 pages (juillet 2020) – dès 13 ans

Une réflexion sur “La semaine qui a changé ma vie – Elsa Devernois

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 10 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s