Marilou est partout – Sarah Elaine Smith

photostudio_1606144499242
photostudio_1555885361723

« Une autre vie que la mienne… Élevée au cœur de la Pennsylvanie rurale, Cindy, une gamine livrée à elle-même, ne sait rien du rêve américain. Lorsqu’une belle adolescente surnommée Marilou disparaît près de chez elle, Cindy se rapproche de la mère de celle-ci, Bernadette. Jusqu’à ce que l’impensable se produise : Bernadette, folle de douleur, la prend peu à peu pour sa fille. À quel prix cette illusion fragile peut-elle tenir ? Fascinant, dérangeant, Marilou est partout est le roman d’une adolescence réinventée, d’une revanche impossible sur le réel, qui rappelle Virgin Suicides et les romans de Laura Kasischke. »
photostudio_1555885425446

Travailler dans une bibliothèque est un vrai plaisir, une reconversion que je ne regrette en aucun cas, mais c’est aussi une tentation permanente pour qui aime lire. Ma Pile à Lire déteste quand je rentre à la maison avec de nouveaux livres – oui, j’ai doté ma Pile à Lire d’une personnalité, pas vous ? Et il m’arrive de craquer à la bibliothèque, souvent sur des livres dont je n’avais jamais entendu parler, comme ça a été le cas avec Marilou est partout de Sarah Elaine Smith.

Cindy est une adolescente solitaire qui vit avec ses deux grands frères. Les trois doivent se débrouiller, leur mère part régulièrement pour trouver du boulot et là, cela fait déjà quelques mois qu’elle n’a donné aucune nouvelle. Bref, ils font ce qu’ils peuvent. Pas loin de chez eux, Bernadette vit un drame : sa fille Marilou disparaît. Bernadette perd pied et remplace petit à petit sa fille par l’étrange gamine qui traîne chez elle…

Pour être honnête, j’ai failli reposer Marilou est partout à la fin du premier chapitre, car j’ai vraiment eu la sensation d’être hermétique au style de l’autrice. Mais j’ai tout de même voulu tenter un chapitre de plus pour voir et j’ai bien fait, car j’ai fini par me faire à cette étonnante façon de raconter l’histoire. Mais il faut dire que Cindy n’est pas une gamine ordinaire. Un peu lente, sans doute légèrement handicapée, elle a une curieuse façon de voir le monde et Sarah Elaine Smith nous fait entrer dans sa tête.

Et je dois dire que ça m’a plu. Plu de ne pas avoir toutes les réponses et de découvrir les choses à travers les yeux de Cindy. Ce premier roman de Sarah Elaine Smith n’est pas un thriller, pas un roman noir non plus, malgré la disparition de Marilou, malgré l’étrange relation qui se tisse entre Bernadette et Cindy, malgré certains soupçons de gestes déplacés. C’est un roman étrange, finalement, mais dans lequel j’ai apprécié de me perdre quelques heures. Passé la surprise du premier chapitre.

photostudio_1555881547414

Marilou est partout – Sarah Elaine Smith – Sonatine – 470 pages (août 2020)

Une réflexion sur “Marilou est partout – Sarah Elaine Smith

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 10 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s