Envers et contre Tom – Bev Thomas

photostudio_1610232655117
photostudio_1555885361723

« Les mensonges les plus dangereux sont ceux que nous nous racontons à nous-mêmes. Ruth Hartland est psychothérapeute et directrice d’une unité de thérapie de traumatologie. Son excellence au travail dissimule un profond deuil intime : mère de jumeaux devenus grands, elle est hantée par la disparition de son fils Tom, un an et demi plus tôt. Le garçon, solitaire et différent, a toujours eu du mal à s’intégrer. Ruth est figée dans l’espoir de son retour. Lorsqu’un nouveau patient, Dan, fait irruption dans sa vie, elle se sent perdre pied, car ce dernier ressemble comme deux gouttes d’eau à son fils. En tant que thérapeute, Ruth  sait qu’elle doit agir dans l’intérêt de l’adolescent et se tenir à distance, mais en tant que mère, elle fait un tout autre choix. Un choix qui ne sera pas sans conséquences. »

photostudio_1555885425446

J’ai toujours eu du mal à résister à l’appel du thriller, et quand j’ai vu sur NetGalley Envers et contre Tom de Bev Thomas, je n’ai pas failli à ma réputation. En plus, Bev Thomas étant psychologue, je me disais qu’il y avait des chances qu’Envers et contre Tom soit un vrai bon thriller psychologique.

Nul doute que Bev Thomas a pioché dans sa propre expérience professionnelle pour écrire son roman. Son héroïne, Ruth Hartland est psychothérapeute et directrice d’une unité de thérapie de traumatologie, Bev Thomas, elle, est actuellement consultante dans le domaine des soins psychiques – un conseil : ne faites pas de recherches sur internet sur Bev Thomas en pensant qu’elle s’appelle Beth, vous pourriez être surpris.

Ruth dissimule un secret à ses collègues : la disparition de son fils Tom un an et demi plus tôt. L’arrivée de Dan, un jeune patient qui ressemble beaucoup à son fils la perturbe et elle commence à faire n’importe quoi. Qui est donc ce garçon et a-t-il une idée derrière la tête ?

Honnêtement, j’ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman. Il m’a fallu du temps pour m’imprégner du jargon de Ruth et de sa propension à tout analyser. Il faut ajouter à cela qu’il ne se passe pas grand chose dans la première partie de Envers et contre Tom. Mais les choses se sont arrangées pour moi quand elles ont commencé à vraiment dégénérer pour la pauvre Ruth – en vrai, dans la vie, j’ai quand même un peu d’empathie, un peu.

Au final, Envers et contre Tom n’est pas mal, mais je n’ai pas été embarquée comme je l’espérais. Néanmoins, j’ai aimé le point de vue de la psychothérapeute – même si elle est un peu trop bavarde à mon goût. J’ai toutefois passé un bon moment, assez pour vous le conseiller si vous êtes curieux.

photostudio_1555881547414

Envers et contre Tom – Bev Thomas – JC Lattès – 432 pages (novembre 2020)

Une réflexion sur “Envers et contre Tom – Bev Thomas

  1. Pingback: De Clarisse Sabard à Leni Zumas | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s