Tours, portraits d’une ville – Mathieu Cossu & Cédric Delaunay

photostudio_1611508428847
photostudio_1555885361723

« Depuis sa fondation, Tours n’a cessé de se métamorphoser. Tout comme la Loire qui la traverse, la vie de la capitale du « jardin de la France » ne fut pas un long fleuve tranquille. Conflits et remaniement spectaculaires du tissu urbain ont largement oblitéré les traces des époques passées. Mais, des vestiges subsistent et nous parlent du Tours d’autrefois. Enceinte gallo-romaine, château, cathédrale, maisons à pan de bois de la place Plumereau, hôtels Renaissance, basilique Saint-Martin, gare, cité Mame… nous renseignent sur l’occupation des lieux, l’évolution urbanistique. »
photostudio_1555885425446

Tours, portraits d’une ville, de Mathieu Cossu et Cédric Delaunay a fait un peu de bruit en fin d’année 2020 lors de sa sortie. Un peu de bruit à Tours, évidement, puisqu’il s’agit d’un ouvrage consacré à la ville. Les auteurs Mathieu Cossu et Cédric Delaunay sont professeurs d’histoire-géographie au lycée Descartes de Tours. Cédric Delaunay est également chargé de cours à l’Université François-Rabelais et il a publié plusieurs livres dont Game of Thrones, de l’histoire à la série. Mathieu Cossu quant à lui, signe son premier ouvrage et c’est lui qui a réalisé tous les dessins que l’on trouve dans Tours, portraits d’une ville.

Pour les Tourangeaux curieux, cet ouvrage a un véritable intérêt. Vraiment bien fait, il raconte la construction et les évolutions de Tours au fil des siècles. On démarre au IIe siècle après Jésus-Christ après que les Romains aient décidé de « romaniser » les 8 000 habitants de la cité et les populations environnantes. Il s’achève avec la fin du XIXe et la réorganisation de la ville touchée comme beaucoup d’autres par la Révolution industrielle.

Entre ces deux époques – bien qu’un épilogue laisse entrevoir que la ville n’en est pas à la fin de sa mutation – on découvre grâce aux textes et aux riches illustrations l’évolution de Tours avec des éclairages historiques, politiques et religieux et sur des lieux comme le Jardin des Prébendes, inscrit dans la lignée du jardin du Thabor à Rennes ou du parc de la Tête d’Or à Lyon et à l’époque lieu de promenade prisé de la bourgeoisie tourangelle, le Point Zéro entre Tours et Saint-Pierre-des-Corps sous l’autoroute A10 ou encore sur des personnalités comme François Pierre de Cluzel, qui a fait beaucoup pour la ville lorsqu’il était intendant de Tours à la fin du XVIIIe, créant une foire, des distributions de vivres et des organisations de bienfaisance.

Bref, un ouvrage très documenté et passionnant qui plaira sans aucun doute aux amoureux de Tours et de son histoire.

Pour écouter ma chronique sur France Bleu Touraine, c’est par ici.

photostudio_1555881547414

Tours, portraits d’une ville – Mathieu Cossu & Cédric Delaunay – Nouvelles éditions Sutton – 176 pages (octobre 2020)

3 réflexions sur “Tours, portraits d’une ville – Mathieu Cossu & Cédric Delaunay

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 6 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s