La louve cathare – Mireille Calmel

photostudio_1609264190653
photostudio_1555885361723

« Paris, novembre 1226, quelques jours avant le couronnement de saint Louis…
L’impétueuse Griffonelle, petite voleuse de seize ans, assiste en pleine rue au meurtre sauvage de sa mère. Rapidement, les soupçons se portent sur Amaury de Montfort, le fils de celui qui a mené la croisade en Occitanie et brûlé des centaines de cathares.
Pourquoi ce crime abominable ? A son tour, Griffonelle est la cible de Montfort. De la religion cathare, pourtant, la jeune femme ne sait rien. Il la traque, exigeant qu’elle lui remette une carte dont elle ignore jusqu’à l’existence ; une carte recherchée par les proches du roi et qui mènerait à une mine d’or cachée en Occitanie, au cœur de la Montagne Noire.
Pour échapper à cet homme et survivre, elle doit découvrir au plus vite ce que sa mère a dissimulé. Mais bientôt, tandis que les assassinats se multiplient dans l’entourage du roi, l’impitoyable vengeance d’une femme plane sur Griffonelle…
Une femme dont le nom est à jamais maudit : la Louve cathare. »
photostudio_1555885425446

Quand j’ai envie de lire un roman historique, je sais que je ne serais jamais déçue avec l’un de ceux de Mireille Calmel. J’aime bien cette écrivaine qui propose des histoires pleines de rebondissements, qui mêlent parfois un peu de fantastique et présente surtout des personnages féminins courageux et indépendants. Le premier tome de La louve cathare ne fait pas exception.

La jeune Griffonelle se retrouve au cœur du danger après l’assassinat de sa mère qui s’est déroulé sous ses yeux. Quelqu’un cherche à lui soutirer des informations qu’elle n’a pas conscience d’avoir et est prêt à tout pour les obtenir. Et puis, il y a ce garçon. Ce garçon dont Griffonelle s’est entichée et qui semble aussi sous le charme. Quelque chose lui dit que leur histoire est vouée à l’échec. Et pour cause… Et bien sûr, au-dessus de tout cela, il y a la louve cathare et son désir de vengeance.

La louve cathare est un bon roman qui nous embarque au début du treizième siècle sur la piste d’un trésor cathare et évidemment le premier tome ne nous dit pas tout. Fort heureusement, le tome deux vient de sortir. Tant mieux. Parce que j’ai envie d’avoir enfin mot de l’histoire. Je trouve que c’est assez cruel de faire mariner les lecteurs aussi longtemps.

photostudio_1555881547414

La louve cathare – Mireille Calmel – XO Éditions – 390 pages (octobre 2020)

4 réflexions sur “La louve cathare – Mireille Calmel

  1. Pingback: A / D | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s