Disparues – S.J. Watson

photostudio_1621766042620
photostudio_1555885361723

« Traumatisée par son passé, Alex Young souffre d’amnésie partielle. Pour mieux se reconstruire, elle se consacre corps et âme à sa nouvelle vie de réalisatrice. Après un documentaire sur les prostituées d’Amsterdam, elle est de retour en Angleterre avec un nouveau projet : montrer la vie quotidienne d’une petite ville durement frappée par la crise. Blackwood Bay, où elle a vécu quand elle était jeune, semble l’endroit idéal. Hier cité touristique florissante de bord de mer, c’est aujourd’hui une ville fantôme, hantée par la disparition d’une adolescente dix ans plus tôt. Alors qu’elle essaye d’en savoir plus sur cette étrange histoire, Alex va se heurter à un mur de secrets et de non-dits. Elle va devoir raviver la mémoire collective, tout autant que ses souvenirs enfouis, pour enfin lever le voile sur une vérité qui laissera le lecteur sans voix. »

photostudio_1555885425446

La sortie du troisième roman de S.J. Watson est une nouvelle qui m’a fait plaisir. Je me souviens encore de ma lecture fébrile d’Avant d’aller dormir – comme un sentiment d’urgence, un besoin goulu d’aller au bout de l’histoire, comme si de ma vitesse de lecture dépendait la vie de l’héroïne… J’étais carrément à fond. Alors forcément, j’espérais que Disparues me procurerait les mêmes sensations.

Alex est une jeune réalisatrice de films documentaires et son nouveau projet concerne le quotidien d’une petite ville. Une carte postale, un financement accordé sous certaines conditions et elle se retrouve envoyée dans la ville où elle a grandi, parce que des jeunes filles semblent disparaître sans laisse de traces un peu trop fréquemment.

En posant un peu trop de questions, elle va commencer à déranger certains, mais elle sent qu’elle doit aider les adolescentes de Blackwood Bay. Et se battre pour retrouver la mémoire, car Alex a un secret qui la met encore plus en danger.

Tellement emballée par mon souvenir d’Avant d’aller dormir, j’en étais à oublier le second roman d’S.J. Watson, Une autre vie, qui n’était pas super. Malheureusement, Disparues est plus proche d’Une autre vie que d’Avant d’aller dormir.

« La vérité qui laisse le lecteur sans voix » selon l’éditeur est une vérité que j’ai envisagée assez rapidement et il m’a fallu attendre ce qui m’a semblé des heures avant de savoir si j’avais raison. C’est très bavard, longuet. Et franchement, j’ai passé un temps fou sur ce livre, parce que je n’avais pas super envie de m’y remettre.

Je ne pourrai guère vous le conseiller, parce que je n’ai absolument pas été séduite. Si vous l’avez lu et aimé, n’hésitez pas à commenter, cela pourra donner un autre avis à ceux qui passent par là.

photostudio_1555881547414

Disparues – S.J. Watson – Sonatine – 448 pages (avril 2021)

5 réflexions sur “Disparues – S.J. Watson

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 6 épisode 5 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: U / Z | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s