Biotope – David Coulon

photostudio_1618234722539
photostudio_1555885361723

« RÉPARER DES ÉPAVES.
Il sort de prison. Nous ne connaîtrons jamais son nom. Il a passé huit ans derrière les barreaux pour avoir accidentellement renversé un enfant, alors qu’il conduisait. Maintenant qu’il est libre, la conditionnelle lui permet un emploi d’agent d’accueil dans un garage où on aide les accidentés de la route, les naufragés de la nuit. Une vraie chance pour repartir du bon pied et trouver enfin la rédemption.
UN BUNKER ENFOUI SOUS LA TERRE.
Une nuit, derrière le vacarme sourd du garage, un hurlement. Un long hurlement de terreur pure. Puis des vibrations, des coups portés sur une surface dure semblent sortir du sous-sol. Comme si des hommes et des femmes, en proie à la panique, celle de la nuit la plus obscure, étaient enfermés dans un bunker.
LA TRAQUE DE TROIS ENFANTS DISPARUS.
Trois collégiens, dont les avis de recherche sont toujours diffusés, partout, dans la ville. Une ville gangrénée par des monstres en liberté. Une ville dans laquelle cet homme cherche à fuir les démons de son passé. »

photostudio_1555885425446

David Coulon est auteur de romans policiers et psychologue – je ne suis tellement PAS étonnée qu’un psychologue écrive des romans policiers et des thrillers ! Mais revenons-en à David Coulon. L’un de ses romans, Le Village des Ténèbres a été récompensé par le Prix VSD du polar 2015 et  a été Le coup de coeur de Franck Thilliez. Ce n’est pas Le Village des Ténèbres que j’ai lu mais Biotope, qui vient de paraître dans une toute jeune maison d’éditions, Cosmopolite.

Très honnêtement, j’avais un peu peur avant de commencer ma lecture ; j’avais le pressentiment que ce livre allait me secouer, qu’il allait être dur et insoutenable. Je ne vous fait pas languir : j’avais totalement raison.

Biotope, c’est l’histoire d’un homme dont on ne connait pas le nom. Il a fait de la prison pour avoir caché le corps d’un enfant qu’il avait accidentellement renversé. Caché après l’avoir découpé en morceaux. Alors qu’il l’avait ACCIDENTELLEMENT renversé. Il finit par avoir une remise de peine car il a trouvé un boulot dans une casse automobile. Sa seule contrainte : fermer les yeux quand le mot Biotope apparaît sur son ordinateur. Simple. Sauf quand les hurlements commencent…

Cette lecture a été éprouvante. Vraiment. Mais en même temps, j’ai eu un mal fou à lâcher ce livre, parce que je voulais savoir. Le style est parfois poétique, ce qui est déstabilisant, parce que le récit devient alors assez sibyllin, presque joli. Et puis, on sombre dans l’horreur.

Biotope est un roman sur la vengeance pure. Un roman glauque, sans aucune once de lumière et d’espoir. Un roman éprouvant qui m’a donné des sueurs froides et qui m’a hantée un moment encore après l’avoir refermé. Franchement si vous aimez les expériences éprouvantes, vous allez adorer. Si vous êtes plutôt cosy mysteries, en revanche, fuyez ! Je ne regrette pas ma lecture, mais je me sens un peu poisseuse depuis…

photostudio_1555881547414Biotope – David Coulon – Cosmopolite – 382 pages (mars 2021)

Une réflexion sur “Biotope – David Coulon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s