Dernière nuit à Everland – Sophie Cameron

photostudio_1623184953316
photostudio_1555885361723

« Brody, 15 ans, vit une période difficile, entre l’argent qui manque dans sa famille et l’homophobie qu’il subit… Tout change lorsqu’il rencontre Nico, un garçon flamboyant qui assume son homosexualité et le rend fort. Nico l’entraîne à Everland, un monde où on peut être qui on veut, loin de la vie réelle. Mais Everland n’est pas éternel et pour chacun un choix s’impose : fuir définitivement sa vie ou affronter ses problèmes. Et pour Brody, difficile d’abandonner Everland et son histoire naissante avec Nico… »

photostudio_1555885425446

J’ai lu Dernière nuit à Everland de Sophie Cameron pour le travail. Très honnêtement, ce n’était pas mon premier choix, mais il faut savoir se sacrifier pour l’équipe – non, en vrai, je n’étais pas vraiment obligée de le lire, mais plus on lit de romans présentés lors des offices par la libraire et mieux c’est pour faire les achats ensuite. D’ailleurs, j’en ai lu des tas d’autres, des premières lectures, des pièces de théâtre dont je n’ai pas particulièrement envie de parler sur le blog.

Donc, j’en étais au moment où je m’étais sacrifiée pour l’équipe en prenant Dernière nuit à Everland au fond du carton. Et il a bien fallu que je me plonge dans ce roman et dans l’histoire de Brody et Nico.

Brody a quinze ans, il est gay, mais n’en a pas encore parlé autour de lui. Brody est harcelé à l’école par une bande de filles (ce qu’il considère comme pire que par des garçons). Brody ne trouve pas sa place dans sa famille entre sa petite sœur qui fait beaucoup de bruit et son grand frère le génie qui réussit tout ce qu’il fait. Ses parents, qui peinent à joindre les deux bouts demandent à Brody de donner son chat car ils risquent de perdre leur appartement car les animaux ne sont pas acceptés. Bref, Brody ne vit pas les meilleurs moments de sa vie. Jusqu’à ce qu’il rencontre Nico et que celui-ci lui ouvre les portes d’un monde parallèle où il peut être qui il veut. Lui-même par exemple.

Très inspiré de Peter Pan, Dernière nuit à Everland ne m’a pas convaincue. Je n’ai pas accroché à cet univers rempli d’enfants perdus. Brody m’a touchée, mais cela n’a pas été suffisant pour me faire accrocher à cette histoire. Je crois que j’ai vu trop vite ce qui allait arriver et je n’ai pas franchement aimé Nico. Et puis, bon, je ne suis pas fan de Peter Pan, que je ne trouve pas vraiment sympathique non plus. Bref, un loupé. Mais si vous adorez l’univers de J.M Barrie, ce roman vous séduira sans doute. Mon ressenti est très personnel, car au fond, je n’ai rien à reprocher au style de Sophie Cameron ni à la construction de l’intrigue. Pour le coup, c’est seulement une question d’affinité avec l’histoire.

photostudio_1555881547414

Dernière nuit à Everland – Sophie Cameron – Nathan – 384 pages (février 2021) – dès 13 ans

2 réflexions sur “Dernière nuit à Everland – Sophie Cameron

  1. Pingback: A / D | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 6 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s