Emilie et la favorite du roi – Linda Sayeg

photostudio_1608329483318
photostudio_1555885361723

« 1746. Deux femmes des Lumières aux caractères opposés sont amies envers et contre tout. La première, Jeanne-Antoinette de Pompadour, est ambitieuse. Louis XV vient de l’imposer comme sa favorite à la cour. La seconde, Émilie de Beaumont, n’aspire qu’à vivre paisiblement entre son mari, homme moderne et secret, et leur fille. En voulant épauler la marquise de Pompadour dans sa difficile intégration à la cour, Émilie se crée de féroces inimitiés. Quand elle touchera bien malgré elle le cœur d’un haut personnage, elle devra affronter des adversaires impitoyables en même temps que son tragique passé. »

photostudio_1555885425446

Quand j’ai commencé ma lecture de Emilie et la favorite du roi, j’ai réalisé que cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de romans historiques XVIIIe – à part quelques romances légères et les Au service secret de Marie-Antoinette de Frédéric Lenormand. C’est vrai qu’en ce moment mon cœur va plutôt aux thrillers, mais je ne peux pas lire que ça. Non ? Alors, il était temps de sortir de mes histoires de psychopathes pour faire un petit voyage dans le temps.

Emilie et la favorite du roi nous emmène à la cour du Louis XV. Émilie de Beaumont vit avec un mari qu’elle aime et sa fille qu’elle tient à élever elle-même. Elle est amie avec Jeanne-Antoinette de Pompadour, la favorite de Louis XV. Pour la Marquise, le quotidien à la cour n’est pas simple et elle demande à Émilie de l’épauler. Emilie va donc rejoindre Jeanne-Antoinette, délaissant son mari et la tranquillité qu’elle aime tant pour des intrigues de cour et des couteaux plantés dans le dos.

La couverture d’Emilie et favorite du roi laisse penser qu’on va avoir une romance entre les mains. Si Emilie de Beaumont devient rapidement objet de convoitise, elle n’est absolument pas intéressée par une aventure. Emilie et la favorite du roi est plutôt une immersion pour le lecteur dans cet univers de courtisans et de jeux de pouvoirs. On y croise aussi des personnages réels et c’est toujours quelque chose que j’apprécie dans les romans historiques, ainsi que de faire connaissance avec des personnages féminins intéressants et forts.

En résumé, j’ai bien aimé ce roman et j’ai passé un très bon moment, dépaysant, qui m’a changé un peu des thrillers et fait rencontrer des personnages qui valent le coup d’être connus.

photostudio_1555881547414

Emilie et la favorite du roi – Linda Sayeg – Livresque Éditions – 500 pages (juin 2020)

Une réflexion sur “Emilie et la favorite du roi – Linda Sayeg

  1. Pingback: Q / T | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s