Premier sang – Amélie Nothomb

photostudio_1633695388604
photostudio_1555885361723

« Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. »
Sous la forme d’un conte, Amélie Nothomb raconte la vie de Patrick, son père, doux enfant angélique qui, jeune adulte, devra se confronter à la mort.
Un magnifique hommage à la figure paternelle mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme.
Avec ce 30e roman, Amélie Nothomb signe un de ses textes les plus personnels, qu’elle a choisi de confier à Françoise Gillard. Une lecture toute en douceur et sensibilité.photostudio_1555885425446

Après mon écoute d’Enfant de salaud de Sorj Chalandon, j’ai enchaîné avec Premier sang d’Amélie Nothomb. J’ai enchaîné sans lire le résumé, que j’imaginais sybillin comme d’habitude avec les Amélie Nothomb. Et en effet, je l’ai découvert après, il se limitait à « Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. »

L’histoire commence par une scène dans laquelle un homme va se faire fusiller, sans que l’on sache qui. Puis un petit garçon, Patrick, fait son apparition. Délaissé par sa mère, orphelin de père, il vit chez ses grands-parents maternels. Et puis au détour d’une phrase, j’entends que le petit Patrick va être envoyé en vacances chez les Nothomb, sa famille paternelle. Nothomb, comme Amélie Nothomb. Coïncidence ? J’étais sceptique. Et j’avais raison.

Dans Premier sang, le trentième roman d’Amélie Nothomb, il est question de son père, son père qui est décédé au printemps 2020, le premier jour du confinement et à qui elle n’a pas pu dire au revoir. Premier sang est un hommage à son père, qui a eu une vie étonnante et que je ne vais pas vous raconter si vous ne la connaissez pas.

C’est un roman plein d’humour. Amélie Nothomb se met dans la tête de son père, en le faisant parler à la première personne. Et c’est un roman plein d’aventures, plus ou moins dangereuses, plus ou moins incroyables.

Roman court et bien meilleur selon moi que les derniers  Amélie Nothomb. J’ai vraiment aimé et beaucoup souri en faisant connaissance avec ce petit garçon, puis cet homme qui devient père et finalement s’apprête à être celui d’Amélie Nothomb.

Voir ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Premier sang – Amélie Nothomb – Audiolib – lu par Françoise Gillard – 2h36 (septembre 2021)

6 réflexions sur “Premier sang – Amélie Nothomb

    • J’avoue ne pas vraiment connaître le personnage, mais oui, il paraît qu’elle est très gentille. Elle vient à Tours bientôt, mais je pense qu’il va y avoir trop de monde pour moi !
      Et pour ce qui est de sa plume, Premier sang est vraiment agréable en audio.
      Bises et bises

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s