Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1626098172371
photostudio_1555885361723
« Avec Anne d’Avonlea, Lucy Maud Montgomery continue de déployer sous nos yeux ébahis l’univers enchanteur qu’elle a créé autour d’Anne Shirley, l’orpheline aux cheveux de feu adoptée par erreur. Entre les amis de toujours et les nouveaux venus, les idées saugrenues et le bon sens qui pointe son nez, Anne nous entraîne dans les aléas de la vie douce et enchanteresse d’un village hors du temps.
Avec ses yeux gris qui brillent comme les étoiles du soir et ses cheveux roux toujours aussi mordants que son tempérament, Anne, désormais âgée de seize ans, a su gagner l’affection des habitants d’Avonlea. Alors qu’elle prend ses fonctions d’institutrice, son caractère se dévoile tout en nuances et envolées idéalistes. Elle fera de nouvelles rencontres, comme Monsieur Harrison, leur voisin à Green Gables, ou Mademoiselle Lewis, qui vit dans le Pavillon aux échos. Il y a également Paul, un élève fascinant et, à n’en pas douter, une future âme sœur, ou les jumeaux Dora et Davy qui débarquent à Green Gables histoire d’épicer le quotidien enfin paisible de Marilla. Alors qu’Anne devient une jeune femme, les péripéties de son existence nous enchantent toujours autant qu’elles nous touchent.
À travers les joies et les peines qui font la trame du quotidien, le style si frais et poétique de Lucy Maud Montgomery porte la voix d’Anne dans les aventures, les rêveries et les moments de tendresse. Après Anne de Green Gables, quel plaisir de retrouver Avonlea ! »

photostudio_1555885425446
En découvrant le personnage d’Anne dans le roman de Lucy Maud Montgomery Anne de Green Gables j’ai eu un véritable coup de cœur. C’est un personnage romanesque, touchant et plein d’amour et d’exaltation. Le même que j’avais découvert dans l’adaptation en série Anne with an E vu sur Netflix.

Alors rien d’étonnant à ce que je me plonge dans Anne d’Avonlea le deuxième tome de la saga de Anne qui en compte tout de même.

Dans Anne d’Avonlea, Anne a seize ans. Elle est sortie de l’école et à abandonné ses projets de continuer ses études malgré sa bourse pour rester auprès de Marilla qui perd peu à peu la vue et se retrouve avec deux petits orphelins à la maison – dont un sacré petit diablotin ! Dans ce tome, Anne prend le poste d’institutrice à Avonlea et tente d’éduquer les élèves avec sa gentillesse et sa bienveillance habituelle – ce qui ne marche pas sur tout le monde… Anne et ses amis essaient aussi d’embellir Avonlea ce qui génèrent quelques rumeurs improbables dans le village.

Ce roman est tout aussi charmant que le premier. Même si Anne fait moins de bourdes que lorsqu’elle était enfant – rassurez-vous, elle est toujours aussi exaltée et étourdie. Et enfin Anne commence à se rendre compte que son cœur bat pour Gilbert (j’attendais ça depuis le premier tome, Gilbert semble tellement parfait pour Anne Shirley, elle semblait être la seule à ne pas l’avoir remarqué).

Dans la version de chez Monsieur Toussaint Louverture – si belle ! – la traduction du livre de Lucy Maud Montgomery est remise au goût du jour, mais comme je ne connaissais pas les plus anciennes – il y en a eu environ quinze mille avec des changements de titres régulièrement.

J’avais un peu peur de ne pas m’y retrouver avec une Anne Shirley plus âgée, car j’étais sous le charme de cette petite rouquine. Mais en grandissant, elle reste la même, en un peu plus sage. Je suppose qu’elle continuera à grandir dans les suivants et j’espère qu’elle finira par se marier avec Gilbert. En tout cas, cela se confirme, Anne Shirley est un personnage vraiment unique et ses aventures mettent du baume au cœur et donnent envie de voir la vie de manière plus poétique.

photostudio_1555881547414

Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery – Monsieur Toussaint Louverture – 354 pages (février 2021)

6 réflexions sur “Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 6 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: M / P | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery – Plume volage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s