La joie et le reste – Baptiste Beaulieu

photostudio_1638111464062
photostudio_1555885361723

« Savez-vous qu’il n’existe que deux saisons par an ? La joie et le reste. »

Baptiste Beaulieu plonge au cœur de ce qui le constitue : la foi, l’homosexualité, la médecine. Il confie ses joies comme ses souffrances. L’humour et la tendresse ne sont jamais loin, il nous parle en ami. La forme brève et incisive agit comme un catalyseur.

photostudio_1555885425446

Cécile Coulon et Alexandre Bord travaillent depuis quelques mois sur une collection de poésie et textes libres appelée L’Iconopop, chez L’Iconoclaste. Parmi les auteurs de cette collection, des auteurs, autrices, paroliers… Et parmi eux, Baptiste Beaulieu, médecin généraliste, chroniqueur radio, écrivain et poète. Une personne sensible et engagée. Et j’avais très envie de découvrir La joie et le reste. Rien que le titre me semblait joli. Il s’agit d’un extrait de l’un de ses textes :

« Savez-vous qu’il n’existe
que deux saison par an ?
La joie et le reste.
Ta joie, debout, de dos,
Contre tout le reste. »

Dans ce recueil, Baptiste Beaulieu parle de la vie, de la sienne, de celle des autres – ceux que Dieu a laissé sur le bord de la route. Il évoque la foi, l’homosexualité, la médecine, la mortUn recueil de poésie, dans lequel Baptiste Beaulieu se raconte. Nous raconte. Se dévoile, lève un voile sur son intimité. La foi, l’homosexualité, la médecine.

« Tu peux tu dois
Ecouter/parler/t’orienter
Manger/te laver/conduire
Cuisiner/t’asseoir/te lever
Travailler/suer/te salir
Tu peux tu dois
Penser/prévoir/organiser
Demander l’heure/la donner
Remercier pour les fleurs
(fleurs jamais demandées)
Tu peux tu dois
tellement de choses
depuis que tu es née
‘naissance jamais demandée)
Tu voudrais juste
être oubliée
dormir
et te laisser bercer
par rien. »

Baptiste Beaulieu est quelqu’un de sensible, d’humaniste et c’est une belle personne. Un médecin que l’on aimerait avoir, un poète que l’on a la chance de lire. La chance parce que c’est plein d’émotions et d’amour. D’amour pour les gens. La joie est le reste est mon livre préféré de chez L’Iconopop. Du moins pour l’instant ! je vous laisse avec un dernier poème, ce serait dommage de ne pas parler du bonheur.

« C’est toi ?
Allons, reste !
On t’avait tellement oublié,
alors reste !
Toi le bonheur,
et ta fugace ivresse. »

photostudio_1555881547414

La joie et le reste – Baptiste Beaulieu – Iconopop (octobre 2021)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s