Anne quitte son île – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1645561783409
resume« C’est avec un grand bonheur que nous retrouvons Anne dans ce troisième opus de la saga d’Anne Shirley, de Lucy Maud Montgomery. Après une année à enseigner à l’école d’Avonlea, Anne accomplit son rêve et se rend sur le continent pour étudier à l’université de Redmond. Elle n’y part pas seule : quelques amis d’Avonlea, dont Gilbert et Priscilla, sont aussi du voyage. À Redmond, Anne découvre un cadre de vie très différent de celui de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle y fait de nombreuses rencontres : la pétulante Philippa, une vieille dame expansive et quelques chats borgnes deviennent ses intimes dans une improbable colocation. Elle n’en oublie pas pour autant les habitants d’Avonlea, dont nous continuons de suivre les destins, heureux ou dramatiques. La grande préoccupation d’Anne et de ses comparses de l’université est de trouver l’âme sœur. Anne décline plusieurs demandes en mariage, dont certaines très drôles ! Éprise d’idéal, elle éconduit aussi, à la surprise générale, Gilbert. Quand le beau Roy Gardner fait irruption dans sa vie, elle pense avoir enfin trouvé celui qu’elle cherchait.
Lucy Maud Montgomery excelle à décrire les destins, caractères et avanies des uns et des autres avec humour et humanité. Ce troisième tome, riche en nouveaux personnages, est particulièrement vivant et savoureux. Le passage de l’intelligente et sensible Anne Shirley à l’âge adulte ne laisse pas indifférent !
La saga d’Anne Shirley est un grand classique de la littérature canadienne. Il fut notamment adapté à la télévision sous le titre Anne, le bonheur au bout du chemin (1985) et plus récemment par Netflix sous le nom Anne with an E. Écrit par l’auteure canadienne Lucy Maud Montgomery, dont l’enfance a inspiré l’histoire d’Anne, le roman rencontre dès sa sortie en 1908 un immense succès. Vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, il n’a cessé d’être réédité et adapté depuis. »
monavisSi j’ai commencé à lire la saga d’Anne Shirley de Lucy Maud Montgomery – saga qui compte dix tomes selon Wikipédia – c’est parce que j’ai vu la série Anne with an E sur Netflix et que j’ai adoré le personnage d’Anne, une petite fille pétillante, exaltée et surtout très attachante. Et puis les éditions Monsieur Toussaint Louverture ont sorti un premier tome avec une nouvelle traduction et surtout tellement belle. J’ai craqué.

J’ai ensuite découvert que VOolume proposait une version audio des aventures d’Anne. Comme j’adore les livres audio et même si j’avais déjà lu les livres, j’avais très envie de tester en texte lu. Et ça m’a vraiment plu. Du coup, j’espérais que je pourrais écouter la suite entre les sorties en papier, histoire de me remettre l’histoire précédente en tête. Gros morceau de chance, c’est le cas. j’ai donc pu écouter le troisième tome de la saga d’Anne, qui s’appelle Anne quitte son île en audio et Anne de Redmond chez Monsieur Toussaint Louverture.

Dans Anne quitte son île, Anne part à l’université. Elle a grandi depuis que l’on a fait connaissance avec elle au moment où elle a été recueilli par Marilla et Matthew Cuthbert dans Anne de Green Gables. Certains pourront être un peu déçus de ne pas reconnaître la volubile Anne, devenue une étudiante studieuse. Une étudiante qui prend son indépendance, s’installe dans une jolie maison avec ses amies et rêve de la demande en mariage idéale, romantique et parfaite. Et des demandes, elle en aura plusieurs. Notamment celle que j’attendais avec impatience…

Les amies d’Anne se marient les unes après les autres et la jeune femme se demande ce qu’elle va faire de son avenir, enseigner ? Écrire ? En tout cas, les années passées à l’université loin d’Avonlea lui font constater qu’elle ne se sent plus vraiment chez elle lorsqu’elle rentre aux Pignons verts.

Cette écoute a été encore une fois un vrai plaisir. Je me suis habituée à la voix d’Emilie Moget et j’étais ravie de la retrouver, même si elle n’a rien à voir avec la voix d’Anne dans Anne with an E – ce qui m’avait un peu perturbé au départ.

S’il y a en effet quelques passages choquants concernant un vieux matou appelé Rusty et un chien dont le maître s’est débarrassé comme me l’avait fait remarquer mon amie Muriel, je pense que c’est lié à l’époque à laquelle le roman a été écrit – il date de 1915.

J’ai tout de même trouvé quelques passages très amusants, mais moins que dans les deux premiers tomes. Mais j’aime tellement Anne que je suis contente de la retrouver, de la voir devenir une jeune femme. J’ai hâte de la retrouver dans le tome 4, ce qui ne devrait plus tarder – j’espère que VOolume proposera ce titre sur NetGalley, car je crois bien que je deviens accro à la version audio !

signaturevisage

Anne quitte son île, la saga d’Anne III – Lucy Maud Montgomery – VOolume – lu par Emilie Moget – 8h20 (janvier 2022)

5 réflexions sur “Anne quitte son île – Lucy Maud Montgomery

  1. Je t’avouerai que j’ai aussi commencé cette saga littéraire pour les mêmes raisons que toi et même si c’est différent de la série TV, je ne regrette pas.
    Après ce tome fut peut-être celui que j’ai le moins aimé jusqu’à présent justement parce qu’il lui manquait ce petit grain de folie. Mais ça reste très beau.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: M / P | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s