Elizabeth II, God save the Queen – Cynthia Thiéry

photostudio_1654195449901

resume« À la lecture de ce Docu-BD, retracez toute la vie de la reine la plus connue au monde, de sa naissance à son jubilé de platine, en passant par l’abdication de son oncle qui la propulsa héritière de la couronne, son mariage avec le prince Philip, le terrible décès de sa belle-fille Lady Di, ou encore sa relation particulière avec Nelson Mandela. Découvrez à travers des bandes dessinées captivantes et des pages documentaires pleines d’anecdotes le récit de vie d’une des femmes les plus influentes du monde, qui a tout de suite compris l’importance de son image. »
monavis

La bande dessinée Elizabeth II, God Save the Queen, écrite par Sophie Blitman et Tony Lourenço et illustrée par la Tourangelle Cynthia Thiéry est sortie en 2022 à l’occasion du jubiléede platine de la reine d’Angleterre. Le règne d’Elizabeth II dure depuis déjà soixante-dix ans. Quand on pense que rien ne la destinait à devenir reine, c’est assez incroyable.

A la mort de George V en 1936, son fils David, prince de Galles, lui succède sous le nom d’Edward VIII. Mais sa rencontre avec Wallis Simpson, une Américaine deux fois mariée (d’ailleurs toujours mariée lors de leur rencontre) va le pousser à abdiquer la même année pour l’épouser au château de Candé à Monts. Sa sympathie pour Hitler aurait d’ailleurs pu changer beaucoup de choses, mais c’est finalement son frère Albert qui devient roi sous le nom de George VI en 1937. Il décède en 1952 et Elizabeth II devient reine d’Angleterre à vingt-cinq ans. Alors en soixante-dix ans de règne, évidemment, beaucoup de choses se sont passées. Elle a travaillé avec plusieurs premiers ministres, dont Churchill avec qui elle s’entendait le mieux. A vu passer plusieurs présidents américains, français, dont certains qui ont fait quelques grosses bourdes protocolaires. Elle a subi le désintérêt des Anglais qui, au début des années 2000, trouvaient que la famille royale coûtait trop d’argent à l’Etat et ne servait pas à grand chose avec ses traditions ringarde. Elle a su rebondir et moderniser l’image de la couronne à travers la communication (elle a envoyé son premier mail en 1976 !), en se montrant plus proche de ses sujets. Elle a même joué les James Bond Girls en 2012 à l’occasion des JO de Londres – funky Queen. Il y a eu des scandales, comme sa réaction à la mort de Lady Di, ses relations actuelles avec Meghan et même avec Kate – elle a attendu cinq ans pour la rencontrer !

L’an dernier, son mari Philip est décédé et l’image d’Elizabeth II, seule et vacillante aux obsèques de son époux, m’a donné envie de pleurer. Dans Elizabeth II, God Save the Queen, on apprend en plus que le mariage d’Elizabeth et Philippe était un mariage d’amour qui a duré soixante-treize ans, pour lequel elle n’a pas demandé la permission à son père et lui va renoncer à sa nationalité, à ses anciens titres, à son prénom, à sa date d’anniversaire et embrasser l’anglicanisme, la religion d’Etat. Sans compter le protocole auquel il sera soumis en tant qu’époux de la reine, après le couronnement d’Elizabeth. Et pourtant, même si tout n’a pas toujours été rose entre eux, ils avaient l’air très soudés.

Ce livre alterne bande dessinée et pages de documentaires illustrées de photos. On apprend beaucoup de choses sur la reine Elizabeth II et sur son règne. Personnellement, je ne la connaissais pas tant que ça, ayant surtout l’image de ses tenues colorées, ses petits chiens et de sa froideur avec Diana. J’ai bien aimé cette lecture, puisque j’ai découvert pas mal de choses – notamment cette anecdote sur la reine James Bond Girl et son rôle actif durant la Seconde Guerre mondiale. Après, je pense que si Elizabeth II, God Save the Queen pourra intéresser tout le monde, mais qu’il plaira surtout à des fans de l’histoire d’Angleterre et de la reine.

Pour écouter ma chronique sur France Bleu Touraine, suivez le lien !

signaturevisage

Elizabeth II, God save the Queen – Tony Lourenço, Cynthia Thiéry, Sophie Blitman – petit à petit – 128 pages (juin 2022)

Une réflexion sur “Elizabeth II, God save the Queen – Cynthia Thiéry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s