Rupture, tarot & confiture – Céline Holynski

photostudio_1655283899873

resume
« Si, à la naissance, les fées se penchent sur le berceau des enfants, la mienne a sûrement dû déraper et me flanquer un bon gros coup de tête. Je ne vois que ça pour expliquer que la vie m’ait désignée comme son souffre-douleur préféré. »
Camille n’a pas de chance ces derniers temps. Côté cœur, elle vient de se faire larguer comme un vieux Kleenex après trois ans de relation. Et côté carrière… Ce n’est pas avec ce reportage sur le tournoi intercommunal de football catégorie poussins qu’elle va se faire un nom. Les grandes réalisatrices ne travaillent sûrement pas les pieds dans la boue, après avoir galéré deux heures dans le RER !
Alors c’est décidé, elle va se venger. Faire morfler son ex et lui pourrir la vie, comme il l’a fait avec elle. Et c’est EVE, l’avatar qu’elle se crée sur les réseaux sociaux, qui va s’en charger à coups de commentaires bien sentis.
Malheureusement, Camille est aussi douée pour la vengeance que pour manger un plat en sauce sans se tacher…
Un roman pétillant et rempli d’humour !
Céline Holynski est comédienne, humoriste et scénariste pour la télévision. Rupture, tarot & confiture est le premier tome des aventures de son héroïne Camille, que l’on retrouve dans Biberon, vodka & déambulateur.

monavis

Avec un titre comme Rupture, tarot & confiture, je me doutais que j’allais enfin avoir entre les mains une chick-lit, un vrai feel good dans le cadre du prix des lectrices Charleston. Et j’ai eu envie de dire : « Enfin ! » Parce que franchement, les autres titres que j’ai lus pour le moment n’étaient pas particulièrement légers. Entre Ainsi gèlent les bulles de savon de Marie Vareille, L’amour au temps des éléphants d’Ariane Bois, Le bruit des secrets (recueil de nouvelles) et M’asseoir cinq minutes avec toi de Sophie Jomain, je n’ai pas vraiment ri – c’est peu de le dire. Alors, j’avais hâte de me plonger dans ce premier roman de Céline Holynski.

Camille n’a pas super bien digéré sa rupture avec Eric. Plutôt folle de rage – à juste titre ! – elle décide de se venger via les réseaux sociaux. Il faut dire qu’elle s’est fait exploiter par son ex sans s’en rendre compte. Et qu’en plus, il lui « gentiment » conseillé de le stalker en regardant ses stories sur internet (c’est ainsi que Camille a découvert qu’il n’était pas si simple d’espionner ses ex sur internet). Elle va créer un profil bidon pour lui pourrir la vie. Mais, elle aurait bien besoin de cours intensifs auprès de vrais super vilains, parce que, bon, elle n’est pas ultra au point. En plus, niveau boulot, c’est la galère. Vont se mêler à tout ça une voyante, des tests de confiture et une chasse aux fantômes. Le quotidien de cette fille attachante et d’une maladresse sans nom est aussi drôle pour nous qu’il est plein de surprises (pas toujours les meilleurs)es) pour elle.

J’ai franchement beaucoup apprécié ce livre plain d’humour et de légèreté. J’ai tout de suite pensé que Céline Holynski avait un petit quelque chose de Sophie Kinsella et Dieu que ça fait du bien de rire un peu. J’ai trouvé Camille vraiment sympa et surtout manquant VRAIMENT de sens pratique, d’équilibre et de méchanceté – ses petites vengeances à l’encontre d’Eric lui coûtent les yeux de la tête, et si elle est furieuse après lui, elle ne peut pas se résoudre à l’humilier et le mettre plus bas que terre. Elle est gentille Camille. Et puis bon, il faut bien penser à son karma. Bref, je ne vais pas dire que ce n’était pas surprenant que j’apprécie – il y a des romans de chick-lit qui sont super décevants, comme celui que je suis en train de lire en ce moment par exemple. Mais j’ai apprécié. Je suis presque tentée d’ajouter Biberon, vodka et déambulateur à ma Pile à Lire, c’est dire !

Et il y a une suite des aventures de Camille, en prise cette fois-ci avec une épouvantable voisine aux cheveux gris Biberon, vodka & déambulateur. Ce qui me permet d’étayer cette théorie selon laquelle ce n’est pas parce qu’un petit papy ou une petite mamie a l’air attendrissant que ce n’est pas la pire des ordures. Il y a bien des gens qui ont dénoncé des juifs – hé bien à un moment ils ont eu des cheveux violets eux-aussi.photostudio_1651492324314
signaturevisage

Rupture, tarot & confiture – Céline Holynski – Charleston – 336 pages (mai 2022)

2 réflexions sur “Rupture, tarot & confiture – Céline Holynski

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s