Mieux vivre avec l’EFT (Emotional Freedom Techniques) – Jean-Michel Gurret

photostudio_1647809801617
resume« Et si le stress ou le manque de confiance en soi pouvaient disparaître sans « psy » ni thérapie à rallonge ? Grâce à l’EFT vous pouvez apprendre à votre esprit à réagir d’une façon positive aux éléments perturbants de votre quotidien. »

monavis

Je suis une personne particulièrement angoissée et stressée et je sais que ça ne changera pas. Mais des techniques peuvent aider les gens comme moi, atteints d’un trouble psychiatrique (ça y est, c’est dit), à faire descendre la pression quand elle devient ingérable. Malheureusement, je ne les ai encore trouvées. Alors, quand j’ai découvert sur NetGalley le livre audio de Jean-Michel Gurret sur une méthode dont je n’avais jamais entendu parler, je me suis dit « allez, ça se tente ».

Ce livre, c’est Mieux vivre avec l’EFT (Emotional Freedom Techniques) : – retrouvez équilibre et énergie avec les techniques de libération émotionnelle, le titre est un peu long il faut bien le reconnaître et malgré tout, je ne sais pas vous, mais moi je trouve que cela reste nébuleux.

Jean-Michel Gurret, l’auteur du manuel sur l’EFT, est psychothérapeute, fondateur et président de l’Institut Français de Psychologie Énergétique Clinique, la première école française de formation à l’EFT en vue « d’aider les autres à se libérer de leurs fardeaux émotionnels ».

La technique de l’EFT vient des États-Unis et mélange petits tapotements et répétitions de mantras. En soi, ce n’est pas super compliqué, il suffit de savoir où tapoter. Et de trouver la bonne phrase, du genre « parler en public me fait peur, je vais sûrement stresser mais je suis certain(e) que je vais y arriver et que ça va très bien se passer, car je crois en moi » (je ne sais plus trop quelles phrases répéter exactement mais dans l’esprit c’est ça) que l’on va répéter tout en tapotant différents méridiens d’acupuncture : haut du crâne, sourcils, menton, foie, etc. Comme j’écoute le plus souvent des livres audio dans la voiture, je pense que si un autre conducteur a regardé dans ma direction, il a dû me voir en train de tripoter différents points du visage en parlant toute seule. Et j’ai fini ma lecture en posant du papier peint chez moi, en répétant un truc du genre « je sais que je vais trouver ça chiant, je vais sûrement me planter à un moment dans les mesures, mais je suis certaine que je vais y arriver, parce que je crois en moi » tout en tapotant différents méridiens avec mes doigts plein de colle.

Globalement, l’EFT est assez simple à mettre en place et l’auteur donne même des astuces pour pratiquer cette technique en public, du genre passer sa main dans ses cheveux, tripoter son oreille, se passer les doigts sous les yeux, faire semblant de réfléchir en tapotant ses sourcils… – a priori rien qui ait l’air suspect ou alarmant pour ceux qui pourraient vous regarder. C’est plutôt un bon point.

On peut aussi appuyer sur des points situés sur les doigts et cela peut se faire en toute discrétion les poings serrés ou les mains dans les poches. Discret. Mais attention, il y a un revers à la médaille de l’EFT : cela peut entraîner des TOC. Très sérieusement.

Il est dit que cette méthode peut aider à guérir du stress et du manque de confiance en soi en évitant de passer par la case psy. Bon, franchement, je ne suis pas certaine que ce soit très judicieux de dire ça, parce que si on ressent le besoin d’aller voir un spécialiste il faut évidemment y aller. En revanche, l’EFT peut être un bon complément à une thérapie. L’EFT peut aussi aider à gérer de nombreux autres problèmes que le stress, comme la dépendance à la cigarette, la difficulté à refuser le verre de trop (là aussi j’ai envie de mettre un bémol s’il s’agit d’alcoolisme. L’alcoolisme est une maladie et je ne suis pas certaine qu’elle puisse se guérir par des tapotements sur les clavicules)…

L’EFT m’a parue être une bonne idée. J’ai eu l’occasion de découvrir les massages shiatsu et j’ai senti un véritable bénéfice. Donc si on trouve l’endroit exact où appuyer, cela peut faire du bien. Et si la technique guidée grâce à la version audio est motivante, il faudrait que j’essaie à nouveau en « voyant » les endroits où appuyer – parce que je ne suis pas certaine de les avoir tous trouvés. Mais l’idée du rituel est intéressante et permet de se concentrer sur autre chose que son problème au moment où il prend trop d’ampleur. C’est à se demander pourquoi je n’ai pas continué à creuser du côté de l’EFT – je suppose que c’est lié aux conditions d’écoute. Si je me replonge dedans – après tout, cela ne prendrait que trois heures – j’essaierai de le faire tranquillement à la maison avec un schéma des points de pression sous les yeux. J’ai toujours eu du mal à reproduire des mouvements sans les voir, ce qui n’est peut-être pas votre cas.

En tout cas, c’est une méthode à garder dans le coin de sa tête, enfin plutôt sur le haut du crâne, là où se trouve le « vaisseau gouverneur ».

signaturevisage

Mieux vivre avec l’EFT (Emotional Freedom Techniques) : – retrouvez équilibre et énergie avec les techniques de libération émotionnelle – Jean-Michel Gurret – VOolume – lu par Frédéric Kneip – 3h00 (décembre 2021)

Publicité

Une réflexion sur “Mieux vivre avec l’EFT (Emotional Freedom Techniques) – Jean-Michel Gurret

  1. Pingback: E / H | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s