Ne lâche pas ma main – Michel Bussi

photostudio_1573237093514
photostudio_1555885361723

«Un couple amoureux dans les eaux turquoise de l’île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect n° 1. D’autant qu’il prend la fuite avec leur fille de six ans. Barrages, hélicoptères… La course-poursuite est lancée au coeur de la population la plus métissée de la planète. Et si cette chasse à l’homme, ponctuée de cadavres, dissimulait la plus redoutable des manipulations?» Lire la suite

La petite femelle – Philippe Jaenada

photostudio_1573159481628
photostudio_1555885361723

«Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d’avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands, a été tondu, avant d’assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n’est-elle, au contraire, qu’une jeune fille libre qui revendique avant l’heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Personne n’a jamais voulu écouter ce qu’elle avait à dire, elle que les soubresauts de l’Histoire ont pourtant broyée sans pitié.
Telle une enquête policière, La Petite Femelle retrace la quête obsessionnelle que Philippe Jaenada a menée pour rendre justice à Pauline Dubuisson en éclairant sa personnalité d’un nouveau jour. À son sujet, il a tout lu, tout écouté, soulevé toutes les pierres. Il nous livre ici un roman minutieux et passionnant, auquel, avec un sens de l’équilibre digne des meilleurs funambules, il parvient à greffer son humour irrésistible, son inimitable autodérision et ses cascades de digressions. Un récit palpitant, qui défie toutes les règles romanesques.» Lire la suite

Balance ta cape – Anne-Sophie Lesage et Fanny Lesage

photostudio_1574362463988
photostudio_1555885361723

« Moi, c’est Alice. Maman, working girl, épouse, sœur, copine, taxi, GO (grincheuse organisatrice), infirmière, mouchoir géant… Ma vie ressemble à celle d’une super woman, les strass, les paillettes et la reconnaissance en moins. Telle une funambule sur le fil de la vie, j’essaye de trouver l’équilibre entre mon boulot (aussi éprouvant qu’un épisode de Game of Thrones), mes filles, que j’aime plus que tout au monde (surtout le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi, quand elles sont à l’école), et mon couple, qui tente de rester soudé dans l’adversité (par exemple, un cri d’enfant à 3 heures du matin…). Tout cela sans perdre de vue l’essentiel ne pas m’oublier complètement dans ce tourbillon de la vie et ne pas laisser ma to-do list avoir ma peau (#matodolistestuneconnasse). Celles qui savent… savent. Car non, je ne suis pas seule ! Avec une fine équipe d’héroïnes du quotidien, on est passées à l’action, on a décidé de mettre notre cape au placard et d’alléger notre quotidien ! D’arrêter de vouloir faire toujours mieux, toujours plus, souvent trop. De ne plus courir après notre vie, au risque de passer à côté. De choisir nos combats et de célébrer nos victoires. Parce qu’on fait comme on peut, et c’est déjà ÉNORME ! A nous toutes… Celles qui courent et ne s’arrêtent jamais (sauf pour un apéro). Celles qui soignent et consolent sans rien attendre en retour, ou presque. Celles qui sont géniales mais ont tendance à l’oublier. Celles qui ont le droit de lâcher leur cape pour vivre (enfin) leur vie ! » Lire la suite

Une joie féroce – Sorj Chalandon

photostudio_1570366580688
photostudio_1555885361723

«Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.
Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux.
À l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser, est brusquement frappée par le mal. «Il y a quelque chose», lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Elle était résignée, la voilà résistante. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.
Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreuses et élever une joyeuse citadelle.» Lire la suite

Millénium 6 – La fille qui devait mourir – David Lagercrantz

photostudio_1569262584277
photostudio_1555885361723

«À Stockholm, un SDF est retrouvé mort dans un parc du centre-ville – certains de ses doigts et orteils amputés. Dans les semaines précédant sa mort, on l’avait entendu divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense suédois. S’agissait-il des délires d’un déséquilibré ou y avait-il un véritable lien entre ces deux hommes ? Michael Blomqvist a besoin de l’aide de Lisbeth Salander. Mais cette dernière se trouve à Moscou, où elle a l’intention de régler ses comptes avec sa sœur Camilla.
La fille qui devait mourir – le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium – est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l’échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et incitations à la haine sur Internet qui trouvent leurs origines dans des usines à trolls en Russie.»

Lire la suite