Toute la lumière que nous ne pouvons voir – Anthony Doerr

photostudio_1506439641285

le-resume

« Toute la lumière que nous ne pouvons voir possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont l’existence est bouleversée par la guerre : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
Cette fresque envoûtante, bien plus qu’un roman sur la guerre, est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde. » Lire la suite

Publicités

La soirée du Prix Livre de Poche 2017

photostudio_1506195751911

Après des mois de lecture, de choix parfois cornéliens, enfin ! le résultat du Prix des Lecteurs du Livre de Poche et le choix des libraires allait être révélé. Et tout cela dans un cadre incroyable, au Café A, aménagé dans l’ancien couvent des Recollets construit au XVIIe et XVIIIe siècle et dont Marie de Médicis était fondatrice.  Lire la suite

Papillon de nuit – R.J. Ellory

photostudio_1502818759666

le-resume

« Après l’assassinat de Kennedy, tout a changé aux États-Unis. La société est devenue plus violente, la musique plus forte, les drogues plus puissantes. L’Amérique a compris que si une puissance invisible pouvait éliminer leur président en plein jour, c’est qu’elle avait tous les pouvoirs.
C’est dans cette Amérique en crise que Daniel Ford a grandi. Et c’est là, en Caroline du Sud, qu’il a été accusé d’avoir tué Nathan Vernet, son meilleur ami.
Nous sommes maintenant en 1982 et Daniel est dans le couloir de la mort. Quelques heures avant son exécution, un prêtre vient recueillir ses dernières confessions. Bien vite, il apparaît que les choses sont loin d’être aussi simples qu’elles en ont l’air. »

Ce mois-ci pour le match du Prix du roman Livre de Poche 2017 catégorie Polar, il y avait trois titres en compétition : Hortense de Jacques Expert, Ne mords pas la main qui te nourrit de A.J. Rich et Papillon de nuit de R.J. Ellory.

Lire la suite

Ne mords pas la main qui te nourrit – A. J. Rich

photostudio_1502361927467

le-resume

« Morgan a trois passions : la victimologie, qu’elle étudie, ses chiens – Cloud, adorable berger des Pyrénées, Chester et George, pitbulls patauds – et Bennett, son fiancé canadien rencontré sur Internet, avec lequel elle entretient une relation torride. Un jour, en rentrant chez elle, Morgan trouve son petit appartement de Brooklyn dévasté. Son amant est plus mal en point encore – en morceaux, lacéré par les crocs de ses fidèles compagnons, bel et bien mort.
Traumatisée, la jeune femme est pourtant convaincue de l’innocence de ses chiens. En revanche, Bennett, dont elle explore le passé, n’est pas l’homme qu’elle imaginait. Elle découvre un personnage trouble, voire dangereux. Morgan n’est pas au bout de ses surprises… »

Ce mois-ci pour le match du Prix du roman Livre de Poche 2017 catégorie Polar, il y avait trois titres en compétition : Hortense de Jacques Expert, Ne mords pas la main qui te nourrit de A.J. Rich et Papillon de nuit de R.J. Ellory.

Lire la suite

Hortense – Jacques Expert

photostudio_1501853308098

le-resume

« 1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-compagnon, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus ». 2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Education, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ? »

Ce mois-ci pour le match du Prix du roman Livre de Poche 2017 catégorie Polar, il y avait trois titres en compétition : Hortense de Jacques Expert, Ne mords pas la main qui te nourrit de A.J. Rich et Papillon de nuit de R.J. Ellory.

Lire la suite