Prix du roman TMV 2018 – la délibération

photostudio_1526468613477

Aujourd’hui, c’est le jour de la découverte du gagnant du Prix du roman TMV 2018 ! Lire la suite

Publicités

C’est moi – Marion Guillot

photostudio_1524214725777
le-resume

« Depuis son licenciement, Tristan et moi on vivait côte à côte plus qu’ensemble. Les jours se suivaient et se ressemblaient, les livres s’entassaient par terre et le canapé, qui fait office de lit, à quoi bon le replier ? On n’avait pas besoin d’une photographie, ni de Charlin, pour couronner le tout. » Lire la suite

Son absence – Emmanuelle Grangé

photostudio_1525004584767
le-resume

« Un jeune homme, François Munch, disparaît sans motif apparent. Il envoie une carte postale laconique à sa famille. Il y annonce son départ définitif. Ses parents, ses frères et soeurs pensent alors à une fugue, une folie passagère. Mais vingt ans passent et François ne réapparaîtra pas. Tous sont dévastés par cette disparition et chacun réagit comme il peut. Comment vit-on l’absence et le manque de réponses aux questions que l’on se pose sans cesse ? On survit. On culpabilise, crie, prie, se révolte, se souvient. Puis, peu à peu, on revit, un pas devant l’autre, un jour à la fois. Il n’y a ni explication ni mode d’emploi. » Lire la suite

Que la guerre est jolie – Christian Roux

photostudio_1525004870237
le-resume

« La ville de Larmon, située à une heure de Paris, est dirigée par un maire plein d’ambition qui a de grands projets immobiliers. Il veut convertir l’ancien quartier ouvrier où l’usine Vinaigrier faisait vivre toute une communauté, en un ensemble résidentiel haut de gamme. Mais les gens qui continuent d’habiter le quartier ne l’entendent pas de cette oreille. Pas plus que les artistes qui ont investi l’usine pour leurs performances et installations d’art contemporain. Alors la municipalité va recourir à des pratiques illégales pour faire déguerpir les habitants. Tout est bon: chantage, menace, incendies criminels… Meurtre. Mais pour cela, il faut des voyous, des bandits, des gens qui ne reculeront devant rien. » Lire la suite

Madone – Bertrand Visage

photostudio_1525004660248
le-resume

« Madone, c’est le nom affectueux que donne à cette jeune femme sa protectrice, une vieille couturière du quartier. Madone a de longs cheveux noirs, un bébé sur les bras qu’elle allaite. Mais un jour, sans explication, la rivière du lait se tarit, se perd dans les sables, et Madone pour qui c’était le plus grand des bonheurs ne se console pas d’être devenue soudain incapable de nourrir son petit. Pendant ce temps, à l’autre bout de cette ville méditerranéenne, un géant blond accablé par la canicule, capitaine d’un cargo échoué dans le port tout proche, vit un moment de honte et de désarroi. Cette tache sur sa chemise, cette fleur humide qui colle aux doigts, qu’est-ce que cela peut bien être ? Depuis l’instant où Madone et le marin se sont croisés sans se voir, jusqu’à celui où ils se retrouveront, on suit avec délices les personnages de cette histoire aussi mystérieuse qu’émouvante, parfois cruelle, portée par une écriture pleine de vie et de sensualité, qui jette une lumière inattendue sur des thèmes universels : l’amour et le hasard, le désir d’enfants envisagé – pour une fois – du côté des hommes. » Lire la suite