Le savoir-vivre de la Parisienne – Laurence Caracalla

photostudio_1500829107094

le-resume

« Pour être irremplaçable, il faut être différente, a résumé Coco Chanel. Être Parisienne n’est pas une question de lieu ou de naissance, c’est un état d’esprit, un mode de vie, une élégance d’une simplicité étudiée.On dit parfois la Parisienne arrogante, snob ou agaçante. Mais son sens aigu de l’humour et son regard acéré sur le monde compensent largement ces quelques travers. Car la Parisienne est un symbole, celui de la vraie femme ; l’expression d’un idéal flatteur et exigeant. Sachant qu’elle est le meilleur porte-parole de sa ville, elle se donne du mal pour ne pas décevoir, traquant rides et kilos superflus, se ruinant en crèmes et petites robes noires simples et de bon goût. C’est sa politesse à elle. Oui, la Parisienne tient à être à la hauteur de son rôle. Laurence Caracalla dévoile ses trucs, décrypte ses codes, raconte ce qu’il faut absolument savoir  pour devenir une parfaite Parisienne : au quotidien, dans la rue, à pied ou en voiture, dans les dîners ou dans son dressing. Elle détaille ses défauts et ses qualités, ce qu’elle fait à merveille et qu’il faut imiter, ses lubies à éviter. Divertissant et plein d’esprit, un précieux aide-mémoire pour un savoir-vivre contemporain piquant, élégant et discret. »

Lire la suite

M Train – Patti Smith

photostudio_1489152022220

le-resume

« Grand Prix Héroïne Madame Figaro 2016 Patti Smith a qualifié ce livre de « carte de mon existence ». En dix-huit « stations », elle nous entraîne dans un voyage qui traverse le paysage de ses aspirations et de son inspiration, par le prisme des cafés et autres lieux qu’elle a visités de par le globe. M Train débute au Ino, le petit bar de Greenwich Village où elle va chaque matin boire son café noir, méditer sur le monde tel qu’il est ou tel qu’il fut, et écrire dans son carnet. En passant par la Casa Azul de Frida Kahlo dans la banlieue de Mexico, par les tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, ou encore par un bungalow délabré en bord de mer, à New York, qu’elle a acheté juste avant le passage dévastateur de l’ouragan Sandy, Patti Smith nous propose un itinéraire flottant au cœur de ses références (on croise Murakami, Blake, Bolaño, Sebald, Burroughs… ) et des événements de sa vie. Écrit dans une prose fluide et subtile qui oscille entre rêve et réalité, passé et présent, évocations de son engagement artistique et de la perte tragique de son mari – le guitariste Fred « Sonic » Smith –, M Train est une réflexion sur le deuil et l’espoir, le passage du temps et le souvenir, la création, les séries policières, la littérature, le café…»

Lire la suite

La petite communiste qui ne souriait jamais – Lola Lafon

photostudio_1488308254217

le-resume

« Parce qu’elle est fascinée par le destin de la miraculeuse petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records au point d’accéder au statut de mythe planétaire, la narratrice de ce roman entreprend de raconter ce qu’elle imagine de l’expérience que vécut cette prodigieuse fillette, symbole d’une Europe révolue, venue, par la seule pureté de ses gestes, incarner aux yeux désabusés du monde le rêve d’une enfance éternelle. Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d’Est en Ouest, devant ses juges, sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques.
Mimétique de l’audace féerique des figures jadis tracées au ciel de la compétition par une simple enfant, le roman acrobate de Lola Lafon, plus proche de la légende d’Icare que de la mythologie des “dieux du stade”, rend l’hommage d’une fiction inspirée à celle-là, qui, d’un coup de pied à la lune, a ravagé le chemin rétréci qu’on réserve aux petites filles, ces petites filles de l’été 1976 qui, grâce à elle, ont rêvé de s’élancer dans le vide, les abdos serrés et la peau nue. »

Lire la suite

Gabin sans limites – Laurent Savard

photostudio_1486040751915

le-resume

« Gabin a deux ans et demi et il ne parle toujours pas. La pédiatre ne s’inquiète pas pour lui. « Peut-être n’a-t-il rien à dire ? » suggère-t-elle. Humour pédiatrique… Elle prend Gabin et le pose sur la balance. « Voyons voir combien tu pèses. Non, mon lapin, arrête de bouger. Ah, un futur sportif, l’animal ! A la louche, on va dire douze kilos cinq. Allez, treize, ça porte bonheur ! » Un fils autiste, un père artiste, et le livre de leur vie. Drôle, tendre, grinçant, zébré de poésie et d’énergie. Bourré d’amour. Laurent Savard et Gabin y mettent le feu aux préjugés. »

Lire la suite

Jamais assez maigre – Victoire Maçon Dauxerre

photostudio_1473799483284

le-resume

« Repérée à 17 ans dans la rue par un chasseur de mannequins, Victoire rêve d’une vie de star courtisée par les plus grands couturiers. Son ascension est fulgurante. En moins de 6 mois, elle fait plus de 22 défilés à New York, Milan, Paris et appartient au cercle très fermé des 20 Top Model les plus demandés dans le monde. Mais, pour entrer dans des robes de taille 32, elle va devoir maigrir jusqu’à devenir anorexique. On suit sa course vers la maigreur et assiste à l’embrigadement psychologique des responsables de mode et photographes qui lui rappellent que la nourriture, c’est l’ennemi. Alors que tout semblait lui sourire, Victoire ne réalise pas que cette folie de la maigreur la ronge de l’intérieur. Au bord du gouffre, elle tente de mettre fin à ses jours. Ce livre est le récit d’une rescapée. » Lire la suite