Un million de lettres d’espoir – Jodi Ann Bickley

photostudio_1518468899508

le-resume

« A seulement 22 ans, Jodi contracte une sérieuse inflammation du cerveau qui changera à jamais sa vie. Souffrante et affaiblie, elle a décidé de transformer sa peine en force en aidant ceux qui, eux aussi, ont connu des moments difficiles. Affaiblie et malade, réapprendre à écrire et à marcher n’était que le début d’une longue bataille. Elle a alors eu deux choix : baisser les bras ou redonner une signification à sa vie. Elle lance donc en 2013 son site internet One Million Lovely Letters, entrant ainsi en contact avec des inconnus qui lui confient leur peine et leur douleur. Elle leur répond par lettres manuscrites :
« Je dis à ces personnes qu’elles sont magnifiques, désirées, et que tout ira bien. Je veux qu’elles sachent qu’il y a des gens qui tiennent à elles, qu’elles ne sont pas seules. Je les soutiens en leur écrivant une lettre, pour les pousser vers le haut et leur dire de ne pas perdre espoir. C’est la lettre que vous écrieriez à votre meilleur ami s’il n’avait pas le moral. »
Cet ouvrage est la compilation d’un million de lettres de soutien et d’espoir, pour soigner son esprit par la compassion et apaiser ses maux. »
Lire la suite

Publicités

Cinquante ans de mode illustrée par Mouchy – Anne Chabrol et Marie Simon

photostudio_1514918747625

le-resume

« Avec Mouchy, une des plus grandes dessinatrices de mode du XXe siècle, découvrez ou redécouvrez les plus célèbres couturiers, créateurs et stylistes de la mode.
Les illustrations de mode de Mouchy frappent aujourd’hui encore par la modernité de leur trait, leur liberté d’expression. Des années 60 aux années 2000, elle a fréquenté les plus grands noms de la mode. Ses dessins rencontrent aussitôt un vif succès et sont publiés par les plus grands magazines de la presse féminine en France (Elle, Vogue, Marie-Claire, Jardin des Modes), aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie. Décennie après décennie, l’ouvrage rend compte des tendances de la mode à travers les créations de Mouchy, mais aussi des rencontres qui influencèrent son travail. » Lire la suite

Entre Art des fous et Art brut – exposition à l’hôpital Sainte-Anne

photostudio_1506204503990

Lors de ma dernière virée parisienne, j’ai profité d’avoir un peu de temps pour visiter le musée d’Art et d’Histoire de l’hôpital Sainte-Anne, qui se situe à l’entrée de ce fascinant bâtiment et découvrir l’exposition Elle était une fois : Acte I. Lire la suite

Le savoir-vivre de la Parisienne – Laurence Caracalla

photostudio_1500829107094

le-resume

« Pour être irremplaçable, il faut être différente, a résumé Coco Chanel. Être Parisienne n’est pas une question de lieu ou de naissance, c’est un état d’esprit, un mode de vie, une élégance d’une simplicité étudiée.On dit parfois la Parisienne arrogante, snob ou agaçante. Mais son sens aigu de l’humour et son regard acéré sur le monde compensent largement ces quelques travers. Car la Parisienne est un symbole, celui de la vraie femme ; l’expression d’un idéal flatteur et exigeant. Sachant qu’elle est le meilleur porte-parole de sa ville, elle se donne du mal pour ne pas décevoir, traquant rides et kilos superflus, se ruinant en crèmes et petites robes noires simples et de bon goût. C’est sa politesse à elle. Oui, la Parisienne tient à être à la hauteur de son rôle. Laurence Caracalla dévoile ses trucs, décrypte ses codes, raconte ce qu’il faut absolument savoir  pour devenir une parfaite Parisienne : au quotidien, dans la rue, à pied ou en voiture, dans les dîners ou dans son dressing. Elle détaille ses défauts et ses qualités, ce qu’elle fait à merveille et qu’il faut imiter, ses lubies à éviter. Divertissant et plein d’esprit, un précieux aide-mémoire pour un savoir-vivre contemporain piquant, élégant et discret. »

Lire la suite

M Train – Patti Smith

photostudio_1489152022220

le-resume

« Grand Prix Héroïne Madame Figaro 2016 Patti Smith a qualifié ce livre de « carte de mon existence ». En dix-huit « stations », elle nous entraîne dans un voyage qui traverse le paysage de ses aspirations et de son inspiration, par le prisme des cafés et autres lieux qu’elle a visités de par le globe. M Train débute au Ino, le petit bar de Greenwich Village où elle va chaque matin boire son café noir, méditer sur le monde tel qu’il est ou tel qu’il fut, et écrire dans son carnet. En passant par la Casa Azul de Frida Kahlo dans la banlieue de Mexico, par les tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, ou encore par un bungalow délabré en bord de mer, à New York, qu’elle a acheté juste avant le passage dévastateur de l’ouragan Sandy, Patti Smith nous propose un itinéraire flottant au cœur de ses références (on croise Murakami, Blake, Bolaño, Sebald, Burroughs… ) et des événements de sa vie. Écrit dans une prose fluide et subtile qui oscille entre rêve et réalité, passé et présent, évocations de son engagement artistique et de la perte tragique de son mari – le guitariste Fred « Sonic » Smith –, M Train est une réflexion sur le deuil et l’espoir, le passage du temps et le souvenir, la création, les séries policières, la littérature, le café…»

Lire la suite