Bonne année

photostudio_1639852067515
On se souhaite toujours en cette journée une bonne année – quand on pense qu’on riait un peu quand on nous souhaitait une bonne santé (« et la santé surtout », ça doit vous dire quelque chose) – avec plein de belles choses, de l’amour, de l’amitié, des paillettes, des vœux qui se réalisent, un moral qui revient.

Mais là, on fait quoi ? Les dernières années n’ont pas été top, il faut bien l’admettre, malgré tous les bons vœux (« et une meilleure année surtout » ça doit vous dire quelque chose).

J’ai bien envie de citer Mathou, une illustratrice que j’adore tellement, « en 2022, on fait ce qu’on peut ».

Ce que je vais vous souhaiter, c’est un renouveau, un peu comme le jour de la rentrée scolaire ou celui de la reprise du travail à la fin de l’été. Une nouvelle manière de voir la vie, plus apaisée, de vous sentir mieux, de retrouver le moral si vous ne l’avez plus, de partir en voyage, d’ouvrir une quicherie en Norvège, de lancer une collection de livres, d’être pro du yoga ou d’avoir du temps pour peindre, coudre ou faire du pilates… Ce que vous voulez, du moment que vous preniez soin de vous (dit la fille la moins équilibrée du monde). C’est important. Et aussi des paillettes, parce que les paillettes c’est important – en revanche on oublie les licornes trop mainstream.

Des bises, des câlins, des rires, des larmes de joie.

Bonne année, et encore merci d’être là, parce que sinon, je me demande bien pourquoi je continuerais à tenir ce blog.

photostudio_1555881547414

Joyeux Noël

photostudio_1639421569837
J’espère que vous avez passé un très bon réveillon et que cette journée de Noël va se passer merveilleusement bien.
Moi j’ai la chance de pouvoir être avec ma famille et je vais tenter de profiter à fond avant de retourner en Touraine.
Les fêtes ne sont pas toujours un moment joyeux quand on ne peut pas être avec ses proches, alors j’espère aussi que ceux qui sont plus isolés passent aussi un bon moment Il ne faut pas oublier que même loin, il y a des gens qui nous aiment et tiennent à nous.
En tout cas, je vous souhaite de beaux moments, des serpentins et des paillettes. Et beaucoup d’amour.
Et un grand merci à vous de passer par ici, de me laisser des commentaires, et d’être si bienveillants. C’est une vraie chance que je mesure tous les jours.

photostudio_1555881547414

La joie et le reste – Baptiste Beaulieu

photostudio_1638111464062
photostudio_1555885361723

« Savez-vous qu’il n’existe que deux saisons par an ? La joie et le reste. »

Baptiste Beaulieu plonge au cœur de ce qui le constitue : la foi, l’homosexualité, la médecine. Il confie ses joies comme ses souffrances. L’humour et la tendresse ne sont jamais loin, il nous parle en ami. La forme brève et incisive agit comme un catalyseur.

Lire la suite

J’envisage l’impossible – Arthur Navellou

photostudio_1638111334941
photostudio_1555885361723

« Jusqu’à mes trente ans, j’ai toujours eu sous mon lit une valise pleine au cas où je voudrais m’enfuir. »

Il quitte sa ville natale après l’adolescence, sans se retourner. Dans sa tête des rêves de danse, de musique, direction la capitale. Puis survient la paternité, le moment de rassembler ses souvenirs, d’interroger les aînés, de savoir quoi transmettre.
Arthur Navellou questionne ses rêves et ses peurs, cherche sa place dans le monde, maniant le charme et la surprise.

Lire la suite

Nuits silencieuses – Till Lindemann

photostudio_1638111389731
photostudio_1555885361723

« Lors des nuits silencieuses un homme pleure car il se souvient ».

Chanteur du groupe Rammstein, Till Lindemann a rempli les stades du monde entier.
Mais il est aussi poète. L’amour, la mort et le sexe sont des thèmes obsessionnels chez cet homme mélancolique, mêlant son désespoir à un humour grinçant, parfois provocateur.
Difficile de rester indifférent à cette lecture troublante où les fans du groupe metal retrouveront les échos de ce qu’ils aiment, empreints de noirceur et de dérision.

Lire la suite