Zone grise – Loulou Robert

photostudio_1601905778695
photostudio_1555885361723

« Je suis face à mon père et je raconte l’histoire de celle qui ne voulait pas. Celle qui n’a pas dit non une seule fois. Celle qui ne s’est pas débattue. Ils me diront : pourquoi tu n’as pas dit non ? Pourquoi tu n’es pas partie ? Pourquoi tu l’as revu après ? Pourquoi tu as menti ? Pourquoi tu en fais un drame ? Pourquoi tu fais toujours des drames ? Certains penseront que je fais des histoires pour rien. Pour moi, ce ne sera jamais rien. Il faut faire des histoires. Ce livre n’est pas un roman. Ce livre est un combat.
À dix-huit ans, Loulou, alors jeune mannequin, « a une histoire » avec D, un photographe de mode. C’est ce qu’elle se raconte, parce que la réalité est trop insupportable : elle a été victime d’un prédateur, et si elle n’a pas consenti, elle n’a pas non plus résisté. Dix ans plus tard, toujours habitée par la culpabilité et la honte, elle tente de comprendre cette jeune fille qui n’a pas su, n’a pas pu dire non. Et s’attache, dans un style percutant et rageur, à effacer le gris de cette zone où rien n’est ni noir ni blanc. Au-delà de son histoire personnelle, il y a celle des filles et des garçons, de leur éducation. Parce que tout part de là. »

Lire la suite

Le livre de Sarah – Scott McClanahan

photostudio_1590675063995
photostudio_1555885361723

« Je n’ai qu’une certitude dans la vie. En vivant assez longtemps on se met à perdre des choses. On finit par se les faire voler : d’abord on perd sa jeunesse, et puis ses parents, et puis on perd ses amis, et puis finalement on se perd soi-même.
Ainsi s’ouvre Le Livre de Sarah, ou le roman de Scott. Car Scott McClanahan est le personnage principal et le narrateur de cette chronique d’un naufrage. Celui de son mariage avec Sarah, la mère de ses deux enfants, mais aussi de l’homme lui-même, alcoolique notoire, autodestructeur et paranoïaque sur les bords.
Situé au cœur d’une petite ville déshéritée des Appalaches qui laisse peu de place au rêve, ce récit d’une sincérité bouleversante au style syncopé est sans doute le plus beau chant d’amour qu’on ait lu depuis longtemps. Le plus beau, le plus triste… et aussi le plus drôle. » Lire la suite

Une case en plus – Ellen Forney

photostudio_1583267567113
photostudio_1555885361723

« Avec Une case en moins, Ellen Forney aborde la découverte du diagnostic de son trouble bipolaire chronique et les solutions qu’elle met en place pour en sortir, le tout avec humour et second degré. Dans Une case en plus, elle explique, avec ce même ton décalé, comment stabiliser son état malgré le changement drastique de son traitement. Au programme sommeil, entourage, écoute, nourriture saine et beaucoup de dessins… »

Lire la suite

Peurs bleues – Mathou

photostudio_1582578527026
photostudio_1555885361723

« Peurs de l’avion ou des insectes, de ne pas être à la hauteur, de dire non, du jugement des autres… Les angoisses, c’est souvent plus fort que nous. Et Mathou les collectionne. Avec la dérision qu’on lui connaît, l’autrice nous raconte ses doutes et ses frayeurs : les petits, les grands, les bien réels ou les délirants. Mais sans doute qu’elle n’est pas la seule à se faire des noeuds au cerveau, non ?! »

Lire la suite

Ailleurs – Richard Russo

photostudio_1553513547744
photostudio_1555885361723

« Un monde ailleurs : c’était le rêve de Jean Russo, femme fière, charmante, autoritaire mais fragile, brisée dans son désir d’indépendance par de violentes crises nerveuses. À chaque étape de la vie de son fils, de son enfance à Gloversville à son mariage, elle l’a suivi comme une ombre encombrante et intouchable. À cette mère fêlée, et muse, l’écrivain offre un vibrant portrait et saisit avec lucidité le lien singulier qui unit une mère à son fils. » Lire la suite