Je suis l’abysse – Donato Carrisi

photostudio_1637012888264
photostudio_1555885361723
« L’homme qui nettoie rôde autour de nous.
Parmi nos déchets, il cherche des indices sur nos vies.
En particulier sur celles des femmes seules.
Une femme lui a fait beaucoup de mal enfant : sa mère.
La chasseuse de mouches, elle,
tente de sauver les femmes en péril.
Et elles sont nombreuses…
Surtout quand l’homme qui nettoie rôde autour d’elles. »
Un nouveau thriller d’une intensité rare où violence et angoisse cohabitent pour questionner notre attirance pour le mal, et les traces indélébiles que peuvent laisser les maltraitances du passé.

Lire la suite

Le journal de ma disparition – Camilla Grebe

photostudio_1634939371870
photostudio_1555885361723
« Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.
Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse, et de l’inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l’affaire. Mais Peter disparaît du jour au lendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.
Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…
Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier rime : une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient tragiquement liés ? »
De sa plume fluide et au gré de rebondissements imprévisibles, Camilla Grebe nous offre, après Un cri sous la glace, un second opus étourdissant des enquêtes du trio Malin-Peter-Hanne, où les secrets enfouis et les différentes intrigues s’entrelacent magistralement. La lecture d’Audrey Sourdive est à couper le souffle.

Lire la suite

Celle qui brûle – Paula Hawkins

photostudio_1635626352842
photostudio_1555885361723
« Jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour obtenir réparation ?
Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l’assassinat d’un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d’une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu’à exploser. L’une d’entre elles aurait-elle commis l’irrémédiable pour réparer les torts qu’elle a subis ?

Lire la suite

Premier sang – Amélie Nothomb

photostudio_1633695388604
photostudio_1555885361723

« Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. »
Sous la forme d’un conte, Amélie Nothomb raconte la vie de Patrick, son père, doux enfant angélique qui, jeune adulte, devra se confronter à la mort.
Un magnifique hommage à la figure paternelle mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme.
Avec ce 30e roman, Amélie Nothomb signe un de ses textes les plus personnels, qu’elle a choisi de confier à Françoise Gillard. Une lecture toute en douceur et sensibilité. Lire la suite

Enfant de salaud – Sorj Chalandon

photostudio_1633640356499
photostudio_1555885361723

« Un jour, grand-père m’a dit que j’étais un enfant de salaud. Oui, je suis un enfant de salaud. Mais pas à cause de tes guerres en désordre papa, de tes bottes allemandes, de ton orgueil, de cette folie qui t’a accompagné partout. Ce n’est pas ça, un salaud. Ni à cause des rôles que tu as endossés : SS de pacotille, patriote d’occasion, résistant de composition, qui a sauvé des Français pour recueillir leurs applaudissements. La saloperie n’a aucun rapport avec la lâcheté ou la bravoure.
Non. Le salaud, c’est l’homme qui a jeté son fils dans la vie comme dans la boue. Sans trace, sans repère, sans lumière, sans la moindre vérité. Qui a traversé la guerre en refermant chaque porte derrière lui. Qui s’est fourvoyé dans tous les sièges en se croyant plus fort que tous : les nazis qui l’ont interrogé, les partisans qui l’ont soupçonné, les Américains, les policiers français, les juges professionnels, les jurés populaires. Qui les a étourdis de mots, de dates, de faits, en brouillant chaque piste. Qui a passé sa guerre puis sa paix, puis sa vie entière à tricher et à éviter les questions des autres. Puis les miennes.
Le salaud, c’est le père qui m’a trahi. »

Après Profession du père, Sorj Chalandon revient sur cette figure paternelle hors normes et tente de démêler le vrai du faux. L’auteur nous rappelle que les crimes du passé ne sont jamais très loin…

Lire la suite