Une rencontre dans les Rocheuses – Elizabeth Lowell

photostudio_1532780566258

le-resume

« Quand elle apprend que les infâmes bandits qui ont assassiné ses parents adoptifs jouent leur butin aux cartes, Evelyn Starr Johnson y voit l’occasion de récupérer ce qui lui appartient. Même si elle doit pour cela miser la seule chose qu’elle possède encore : elle-même. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’un troublant étranger entrerait dans le jeu à la dernière seconde – et la gagnerait…
Profitant du chaos suscité par cette victoire inattendue, Evelyn prend la fuite. Hélas, quelque chose lui dit que Matt « Reno » Moran n’est pas homme à laisser son dû lui échapper sans réagir. Et au souvenir du regard brûlant que le farouche pistolero a posé sur elle, Evelyn ne sait plus si elle doit redouter ces retrouvailles… ou les espérer. »

Lire la suite

Publicités

Une promesse dans les Rocheuses – Elizabeth Lowell

photostudio_1526657748799.jpg

le-resume

« Fin du XIXe siècle, Guerre de Sécession. Willow Moran a tout perdu sauf ses pur-sang arabes et Caleb Black est le seul qui puisse l’aider à retrouver son frère dans les Montagnes rocheuses du Colorado. Mais elle craint cet homme déterminé, car Caleb est aussi indompté et imprévisible que le territoire sauvage qu’il affectionne. Toutefois, même si elle le défie sans arrêt, cette fougueuse dame du Sud sait que cet homme fier et solitaire fait partie de son destin. Et peu importe les dangers qui les menacent, ils doivent les affronter ensemble – car Willow a provoqué chez Caleb une passion si intense, un besoin si puissant qu’il terrasserait le Diable lui-même pour la posséder. » Lire la suite

Un mariage arrangé dans les Rocheuses – Elizabeth Lowell

photostudio_1505975761135

le-resume

« – Vous épouser, Jessica ? Le rire de Wolf résonne dans la salle de bal où tous deux tournoient au milieu des crinolines. – Je suis sérieuse, je vous assure. – Allons donc ! Qu’est-ce qu’une aristocrate ferait d’un sang-mêlé comme moi, un sauvage que tout le monde méprise ? Vous seriez mise au ban de la société ! – Ce serait une union parfaite. Vous n’avez pas besoin d’un héritier puisque vous n’avez ni titre ni terre à transmettre. Moi, je n’ai pas besoin d’argent et comme je n’ai guère d’attirance pour le devoir conjugal… Guère d’attirance ? Dommage ! Mais que ferait Wolf de cette poupée délicate en Amérique ? Pourtant, la beauté de Jessica est bien troublante… »

Lire la suite