Le printemps des enfants perdus – Béatrice Egémar

photostudio_1494513599202

le-resume

« 1750. Descendante d’une lignée d’artisans grassois, Manon travaille rue Saint-Honoré, à Paris, dans la boutique de parfums familiale. Lorsque son jeune neveu Jean-Baptiste disparaît, elle établit un lien avec les rumeurs qui courent dans la capitale : on dit que les victimes seraient envoyées en Louisiane pour être égorgées afin que leur sang soigne un prince lépreux. »

Lire la suite

Publicités