Anne quitte son île – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1645561783409
resume« C’est avec un grand bonheur que nous retrouvons Anne dans ce troisième opus de la saga d’Anne Shirley, de Lucy Maud Montgomery. Après une année à enseigner à l’école d’Avonlea, Anne accomplit son rêve et se rend sur le continent pour étudier à l’université de Redmond. Elle n’y part pas seule : quelques amis d’Avonlea, dont Gilbert et Priscilla, sont aussi du voyage. À Redmond, Anne découvre un cadre de vie très différent de celui de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle y fait de nombreuses rencontres : la pétulante Philippa, une vieille dame expansive et quelques chats borgnes deviennent ses intimes dans une improbable colocation. Elle n’en oublie pas pour autant les habitants d’Avonlea, dont nous continuons de suivre les destins, heureux ou dramatiques. La grande préoccupation d’Anne et de ses comparses de l’université est de trouver l’âme sœur. Anne décline plusieurs demandes en mariage, dont certaines très drôles ! Éprise d’idéal, elle éconduit aussi, à la surprise générale, Gilbert. Quand le beau Roy Gardner fait irruption dans sa vie, elle pense avoir enfin trouvé celui qu’elle cherchait.
Lucy Maud Montgomery excelle à décrire les destins, caractères et avanies des uns et des autres avec humour et humanité. Ce troisième tome, riche en nouveaux personnages, est particulièrement vivant et savoureux. Le passage de l’intelligente et sensible Anne Shirley à l’âge adulte ne laisse pas indifférent !
La saga d’Anne Shirley est un grand classique de la littérature canadienne. Il fut notamment adapté à la télévision sous le titre Anne, le bonheur au bout du chemin (1985) et plus récemment par Netflix sous le nom Anne with an E. Écrit par l’auteure canadienne Lucy Maud Montgomery, dont l’enfance a inspiré l’histoire d’Anne, le roman rencontre dès sa sortie en 1908 un immense succès. Vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, il n’a cessé d’être réédité et adapté depuis. »
Lire la suite

Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1637012868030
photostudio_1555885361723
« La petite orpheline solitaire, débarquée sans ménagement sur un quai de gare, a bien grandi. Le roux de ses cheveux est un peu moins vif ; ses taches de rousseur se sont estompées ; mais elle est restée toute aussi intelligente, exubérante et fantasque que dans ses jeunes années. »

Lire la suite

Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1626098172371
photostudio_1555885361723
« Avec Anne d’Avonlea, Lucy Maud Montgomery continue de déployer sous nos yeux ébahis l’univers enchanteur qu’elle a créé autour d’Anne Shirley, l’orpheline aux cheveux de feu adoptée par erreur. Entre les amis de toujours et les nouveaux venus, les idées saugrenues et le bon sens qui pointe son nez, Anne nous entraîne dans les aléas de la vie douce et enchanteresse d’un village hors du temps.
Avec ses yeux gris qui brillent comme les étoiles du soir et ses cheveux roux toujours aussi mordants que son tempérament, Anne, désormais âgée de seize ans, a su gagner l’affection des habitants d’Avonlea. Alors qu’elle prend ses fonctions d’institutrice, son caractère se dévoile tout en nuances et envolées idéalistes. Elle fera de nouvelles rencontres, comme Monsieur Harrison, leur voisin à Green Gables, ou Mademoiselle Lewis, qui vit dans le Pavillon aux échos. Il y a également Paul, un élève fascinant et, à n’en pas douter, une future âme sœur, ou les jumeaux Dora et Davy qui débarquent à Green Gables histoire d’épicer le quotidien enfin paisible de Marilla. Alors qu’Anne devient une jeune femme, les péripéties de son existence nous enchantent toujours autant qu’elles nous touchent.
À travers les joies et les peines qui font la trame du quotidien, le style si frais et poétique de Lucy Maud Montgomery porte la voix d’Anne dans les aventures, les rêveries et les moments de tendresse. Après Anne de Green Gables, quel plaisir de retrouver Avonlea ! »

Lire la suite

Bretzel & beurre salé, une pilule difficile à avaler – Margot et Jean Le Moal

photostudio_1626722379209
photostudio_1555885361723

« Locmaria, tranquille petite station balnéaire ? Cathie Wald commence sérieusement à en douter quand elle découvre sur la plage proche de sa maison un cadavre rejeté par la mer.
Il n’en faut pas plus pour relancer les rumeurs les plus folles à propos de notre joyeuse quinquagénaire : après tout, avant l’arrivée de Cathie il n’y avait jamais eu de mort suspecte ici. De plus, n’est-il pas curieux que son arrivée coïncide avec un tout nouveau trafic de drogue ?
Et voilà la machine à ragots qui s’emballe.
Quand les forces de l’ordre arrêtent un proche de Cathie et qu’elle-même subit des menaces, elle n’a plus d’autre choix que d’enquêter. Aidée par des amies enthousiastes et par Yann, le journaliste secrètement amoureux d’elle, elle va affronter des ennemis sans scrupule. Et leur montrer que rien ne peut faire plier une Alsacienne à la tête d’une troupe de Bretons ! »

Lire la suite

Anne, La maison aux pignons verts – Lucy Maud Montgomery

photostudio_1634489871014
photostudio_1555885361723

« Anne, petite orpheline malmenée par l’existence, est envoyée par erreur chez Marilla et Matthew Cuthbert, un frère et une sœur d’âge mûr qui exploitent une ferme sur l’Île-du-Prince-Édouard pour y être adoptée. Alors que ceux-ci avaient l’intention d’adopter un solide garçon pour les aider dans les travaux agricoles, ils voient débarquer sur un quai de gare une frêle fillette sensible, imaginative et volubile. Leur premier mouvement est de renvoyer immédiatement la petite fille à l’orphelinat. Gagnés par le charme et l’intelligence d’Anne, ils se ravisent cependant et décident de la garder auprès d’eux. Bien leur en prend : la fantaisie et l’impétuosité d’Anne vont bouleverser le cours de leur morne existence et transformer leur vie.

Lucie Maud Montgomery brosse ici le portrait singulier d’une petite fille au caractère bien trempé, qui affirme haut et fort son désir d’exister et d’être heureuse malgré les aléas de son existence. Anne, la maison aux pignons verts est un grand classique de la littérature canadienne. Il fut notamment adapté à la télévision sous le titre Anne, le bonheur au bout du chemin (1985) et plus récemment par Netflix sous le nom Anne with an E. Écrit par l’autrice canadienne Lucy Maud Montgomery, dont l’enfance a inspiré l’histoire d’Anne, le roman rencontre dès sa sortie en 1908 un immense succès.
Vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, il n’a cessé d’être réédité et adapté depuis. La France est étonnamment restée en marge de cet engouement mondial : peu nombreux encore sont ceux qui connaissant la saga de Lucy Maud Montgomery autrement que par le petit écran. La nouvelle traduction de Laure Valentin est l’occasion de découvrir ce grand roman sur le pouvoir de l’imagination, l’acceptation de sa différence et la liberté. Exempt de toute mièvrerie, souvent drôle, il plaira aux plus jeunes comme à leurs parents. »
Lire la suite