Je sais où tu es – Claire Kendal

photostudio_1515240719813

le-resume

« Où que Clarissa aille, Rafe est là. Ses messages saturent son répondeur ; ses cadeaux qu’elle refuse s’entassent devant sa porte. Rafe a été clair : rien ne peut le faire renoncer. Pour échapper à son emprise, Clarissa décide de le piéger… »

monavis

Quand je choisis de me plonger dans un roman comme Je sais où tu es de Claire Kendal, je sais à peu près à quoi m’attendre : un divertissement. Mais je sais aussi qu’a priori ce divertissement ne me laissera pas un souvenir impérissable. Quoique, je peux quand même avoir des surprises.

Je sais où tu es est le premier roman de Claire Kendal. L’héroïne, Clarissa, vit à Bath. Elle est devenue l’obsession de Rafe. Parce qu’elle a couché un soir avec lui, il croit qu’elle lui appartient. Il la traque, l’étouffe et lui fait peur. Elle accueille donc son rôle de juré d’un procès comme une façon de lui échapper, au moins durant quelques instants.

En raison du style et de la construction du récit, j’ai eu beaucoup de mail à entrer dans ce livre. Entre les pensées de Clarissa, ce qu’elle imagine et ce qu’il se passe vraiment, il y a de quoi se perdre, ce n’est franchement pas très clair. En revanche, le sujet est intéressant. Clarissa est une victime de harcèlement. Mais la loi est tellement bien faite que c’est à elle de le prouver. Un jour, au bout du rouleau, elle appelle police secours qui lui explique que si elle n’est pas en danger immédiat, les policiers ne pourront rien faire pour elle. Et bien qu’elle sente que Rafe devient de plus en plus présent, agressif, elle ne peut pas vraiment dire qu’elle est en réel danger. Alors, elle cherche des preuves, des témoins. Mais Rafe est malin et fait douter les quelques proches de Clarissa. Quand il commence à lui faire passer des photos d’elle attachée, elle comprend que le black out qu’elle a eu durant leur unique nuit n’est pas lié à l’alcool et qu’il en a profité pour la piéger.

Clarissa se sent piégée et comme de nombreuses victimes, elle se demande ce qu’elle a bien pu faire pour se retrouver dans cette situation. Le roman aborde bien cette culpabilité des victimes, celle qui rend bien service à ceux qui les harcèlent. Et j’ai trouvé cela vraiment intéressant. Après, j’avoue que l’univers SM-bondage m’a plutôt gênée, mais il permet de grimper encore d’un cran dans l’horreur.

Ce roman ne sera pas inoubliable, mais il fait bien le job.

signature

Je sais où tu es – Claire Kendal – France Loisirs – 372 pages (février 2015)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

Une réflexion sur “Je sais où tu es – Claire Kendal

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 1 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s