A l’adresse du bonheur – Lorraine Fouchet

photostudio_1655931402850
resume« En lisant le journal, Pierre Saint-Jarme, médecin, s’aperçoit que la maison de famille vendue dix ans plus tôt est de nouveau en vente. Il se précipite sur l’île de Groix pour racheter Ker Joie. Trop tard. Alors il la loue, le temps d’un week-end, pour y réunir la tribu et organiser l’anniversaire surprise de sa mère, Adeline qui fêtera ses quatre-vingts-ans. Mais Pierre n’est pas le seul à lire les journaux… Un accident survenu il y a trente-sept ans s’invite à la fête, entraînant dans son sillage des conséquences que la jeune génération ignore. Tandis qu’Adeline souffle ses bougies et pioche dans le bocal à émotions où chacun a écrit un souvenir avec elle, des convives inattendus convergent vers l’île. La vengeance est un plat qui se mange froid, comme le far breton…
On a tous une famille, une grand-mère, une maison de cœur. Ce roman parle d’enfance, du merveilleux métier de médecin, de victoires et de défaites, d’un zoo, d’un saxophoniste qui joue sur son balcon pour une chanteuse qui chante sur le sien, d’un échiquier, d’enfants à naître, d’un fils perdu, de vengeance, et surtout d’amour. Il donne envie d’allumer des lampions pour ceux qu’on aime, et nous interroge : que signifie pour chacun de nous la maison où nous avons grandi ? »
Lire la suite

Misogynie – Claire Keegan

photostudio_1656690647849
resume« Ce 29 juillet ressemble à une journée ordinaire dans la vie de Cathal. À peine le sent-on troublé, dans son bureau de Dublin baigné de soleil, alors qu’il s’acquitte distraitement de ses tâches de fonctionnaire, puis dans le bus qui le ramène chez lui, où son attention est fugitivement attirée par un parfum familier.
Dans sa maison du comté de Wicklow, l’immobilité et le silence lui paraissent singuliers ce soir-là. S’affalant dans son canapé, il se laisse happer par un documentaire sur Lady Diana, fasciné par les images de son mariage, alors qu’il ne s’était jamais intéressé à la famille royale.
Au gré de dissonances subtilement notées par Claire Keegan dans le comportement de son personnage, le lecteur comprend peu à peu que cette journée va se révéler tout sauf ordinaire.
Parallèlement à la soirée de Cathal, le récit narre sa rencontre avec Sabine, deux ans auparavant, et l’importance que cette jeune femme franco-britannique, travaillant elle aussi à Dublin, a peu à peu prise dans son existence.
Misogynie est un véritable tour de force : voici une nouvelle parvenant à suggérer ce qui n’arrive pas à l’homme dont elle brosse le portrait avec une précision quasi entomologique. »
Lire la suite

Une terrible délicatesse – Jo Browning Wroe

photostudio_1663408029604

resume« Octobre 1966. William Lavery, dix-neuf ans, vient de recevoir son diplôme. Il va rejoindre, comme son père et son grand-père avant lui, l’entreprise de pompes funèbres familiale. Mais alors que la soirée de remise des diplômes bat son plein, un télégramme annonce une terrible nouvelle : un glissement de terrain dans la petite ville minière d’Aberfan a enseveli une école. William se porte immédiatement volontaire pour prêter main-forte aux autres embaumeurs.
Sa vie sera irrémédiablement bouleversée par cette tragédie qui jette une lumière aveuglante sur les secrets enfouis de son passé. Pourquoi William a-t-il arrêté de chanter, lui qui est doué d’une voix exceptionnelle ? Pourquoi ne parle-t-il plus à sa mère, ni à son meilleur ami ? Le jeune homme, à l’aube de sa vie d’adulte, apprendra que la compassion peut avoir des conséquences surprenantes et que porter secours aux autres est peut-être une autre manière de guérir soi-même. »
Lire la suite

Les lendemains – Mélissa Da Costa

photostudio_1655931452218
resume« Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir. »
Lire la suite

École pour filles – Ariane Lessard

photostudio_1661346322717
resume« Dans un pensionnat perdu au milieu de la forêt sont recluses des adolescentes sauvages, parfois cruelles, et leurs enseignantes. C’est à travers les voix intérieures des protagonistes que l’on accède à leurs peurs et à leurs désirs, à ce qui se trame et se joue derrière les murs de ce pensionnat, entre savoirs occultes et violences réprimées. »
Lire la suite