Bon retour à la maison – Debbie Macomber

photostudio_1519817525424

le-resume

« En grandissant, Cassie Carter et ses sœurs, Karen et Nichole, étaient extrêmement proches. Jusqu’à ce qu’un événement les sépare… Après l’université, Cassie a fui sa maison pour épouser un homme mauvais, jetant aux orties ses études et brisant le coeur de ses parents. A maintenant 31 ans, Cassie est de retour à Washington avec sa fille, espérant laisser son passé derrière elle. Après avoir mis fin à un mariage compliqué, elle tente de reconstruire le puzzle de sa vie. Malgré ses tentatives, elle n’a jamais réussi à faire la paix avec ses sœurs. Karen, la plus âgée, est une femme occupée, entre sa carrière et l’éducation de ses deux enfants. Et Nichole, la plus jeune, est une mère au foyer dont le mari passe tous les caprices. Mais un jour, Cassie reçoit une lettre de Karen, qui laisse espérer une réconciliation. Et alors que Cassie se permet de croire à l’avenir, en s’excusant auprès de ses sœurs et en trouvant l’amour, elle réalise le pouvoir de la compassion, et la possibilité d’un nouveau départ… »

monavis

J’aime beaucoup Debbie Macomber, tous ses livres me mettent de bonne humeur. C’est plein de bons sentiments, un peu comme un téléfilm romantique diffusé sur M6. Alors j’étais ravie de découvrir que l’auteure avait publié un nouveau roman chez Charleston.

Bon retour à la maison est un très joli roman. Une histoire comme je les aime. Cassie, Nichole et Karen sont sœurs. Mais Karen, l’aînée et Nichols la plus jeune ont coupé les ponts avec Cassie quand cette dernière a quitté la maison familiale, enceinte, pour partir vivre avec son copain. Son départ a brisé le cœur de leurs parents et les deux sœurs n’ont pas eu envie de reprendre contact quand Cassie a appelé quelques années plus tôt, lors des obsèques de leur père. Mais à la mort de leur mère, elles ont quelques affaires à lui proposer et Karen envoie une lettre à Cassie.

Cassie vit avec sa fille de douze ans dans un logement vétuste, avec des meubles récupérés à droite et à gauche. Les années passées loin de sa famille ont été difficiles. Elle a fini par fuir le domicile sa fille sous le bras après que son mari violent ait manqué de la tuer. Après le foyer, une formation de coiffeuse, elle commence à voir la lumière puisqu’elle a été sélectionnée par un programme pour devenir propriétaire d’une maison, mais il faut qu’elle fasse des centaines d’heures de bénévolat pour cela.

Ses sœurs ne connaissent pas toutes les épreuves qu’à dû surmonter Cassie et même si leurs vies à elles semblent plus simples et enviables, il n’y a pas de situations idéales.

Bon retour à la maison est une histoire de famille, de pardons et de reconstruction. D’espoir aussi. Et cela fait du bien. Mais si vous n’êtes pas friands de bons sentiments, vous risquez de trouver ce roman – et les autres de Debbie Macomber – un peu trop guimauve. Personnellement, je ne lirais pas que des livres de ce genre, mais je dois dire que c’est toujours un plaisir de retrouver l’univers de l’auteure.

signature

Bon retour à la maison – Debbie Macomber – Charleston (février 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s