Comme si c’était toi – Mhairi McFarlane

photostudio_1522318534441

le-resume

« Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. A trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse. »

monavis

J’ai lu Comme si c’était toi pendant les vacances, sur ma liseuse, sans avoir de résumé. Comme si c’était toi, c’est pour moi un titre complètement bateau, fourre-tout. On se doute qu’il s’agit d’une romance, mais avec un titre pareil, on se demande si on ne l’a pas déjà lu le bouquin. C’est un peu comme les James Bond ou les romans d’Harlan Coben et de Marc Levy.

En faisant quelques recherches sur Mhairi McFarlane, j’ai découvert que tous ses romans avaient à peu près le même titre (Parce que c’était nous, C’est pas moi, c’est toi et A nous deux) et à peu près la même couverture. Je suis contente d’avoir le blog qui me sert de carnet de lecture, car je ne suis pas certaine de me souvenir du titre de ce roman de Mhairi McFarlane dans quelques année (ou plus honnêtement, quelques semaines).

Comme si c’était toi m’a fait pensé au film Collège Attitude avec Drew Barrymore ou à une version romantique de Carrie de Stephen King. Vous l’aurez compris, Anna ne rentrait pas dans le moule au lycée et elle a été harcelée. Obèse, elle s’estimait chanceuse de ne se faire frapper qu’une fois par jour ; elle vivait un véritable enfer. Invitée au bal par le plus beau garçon de l’école, elle ne se méfie pas et subit une véritable humiliation publique.

On la retrouve seize ans plus tard, prof d’histoire byzantine, ses kilos en trop derrière elle, mais la plaie de l’humiliation toujours à vif. Lorsqu’elle se retrouve à devoir travailler avec celui qui lui a fait tant de mal, elle pense à une très mauvaise blague. Et quand elle réalise qu’il ne la reconnaît pas, elle décide de ne rien lui dire. Pour que son passé ne lui saute pas au visage. Mais vous vous doutez bien que cela ne va pas se passer comme ça.

Comme si c’était toi est une romance plaisante, sans grande surprise, mais très agréable et parfois drôle. Une lecture idéale pendant les vacances.

signature

Comme si c’était toi – Mhairi McFarlane – Milady – 476 pages (octobre 2015)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

4 réflexions sur “Comme si c’était toi – Mhairi McFarlane

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s