Laisse parler les morts – Andrea Ellison

photostudio_1533664379378

le-resume

« « Si vous lisez cette lettre, c’est que je suis mort. » Incapable de détourner les yeux de la feuille qu’elle tient entre ses mains tremblantes, le docteur Samantha Owens peine à respirer. Ainsi, le dénommé Timothy Savage avait tout prévu : son meurtre imminent, une liste de suspects, et même de l’argent pour l’inciter elle, la médecin légiste, à résoudre le mystère de sa mort. Pourquoi ce parfait inconnu a-t-il fait appel à ses services ? D’après l’avocat qui s’occupe du testament de Savage, la mort de celui-ci a été classée comme un suicide, car il était considéré comme fou. Mais pourquoi aucune autopsie n’a-t-elle été réalisée ? Et que signifient ces étranges tatouages, qui recouvrent le corps du défunt ? Même si cette enquête menace de bouleverser le fragile équilibre de sa vie, Samantha le sait : elle ne peut prendre le risque de laisser un crime impuni. Et, lorsque l’avocat est retrouvé assassiné, elle le comprend aussitôt : elle pourrait bien être la prochaine sur la liste… »

monavis

J’ai récupéré Laisse parler les morts d’Andrea Ellison lors de mon dernier séjour rennais et je savais que j’allais lire ce roman assez vite, car lorsque je suis crevée j’adore les lectures faciles et sans prise de tête. Bon, cela signifie aussi qu’il ne faut pas que je m’attende à autre chose qu’un bon moment, mais pas inoubliable.

Andrea Ellison est passionnée par la médecine légale et les enquêtes policières et elle a commencé une série centrée sur le lieutenant Taylor Jackson. Et le lieutenant Jackson est amie avec Samantha Owens, l’héroïne de Laisse parler les morts.

Il y a toujours un risque à ne pas commencer une série avec le premier tome : celui d’être complètement largué, de ne rien comprendre aux relations entre les personnages et d’avoir un mal fou à raccrocher les wagons. Je ne vais pas vous cacher que j’ai eu quelques moments de flottements. Samantha Owens est une femme qui a beaucoup souffert. Son mari et ses enfants sont morts et elle s’est retrouvée entre les mains d’un psychopathe qui lui a ouvert le ventre alors qu’elle était enceinte et elle a perdu son bébé. Elle se reconstruit doucement et difficilement dans les bras d’un homme qui a l’air d’en avoir bavé aussi (mais je ne sais pas trop ce qui lui est arrivé). L’histoire commence quand elle reçoit la lettre d’un homme qui lui demande d’enquêter sur son propre meurtre. Et cette histoire va l’emmener à enquêter sur une secte.

Pour une lecture détente, c’est un peu complexe. J’ai – un peu comme je craignais – galéré à mettre en ordre toutes les infos sur les personnages, glanées au compte-gouttes. Après, l’histoire est plutôt bien fichue et on sent que l’autrice est vraiment passionnée par la médecine légale. Et j’aime bien cet univers. J’ai un peu hésité à classer ce roman – romance ou polar ? Il s’agit d’un livre publié chez Harlequin, donc on s’attend à une romance et en effet, il y a de la romance, mais c’est aussi une enquête assez sombre, alors ça aurait pu aussi être un polar. N’ayant pas réussi à trancher, j’ai choisi les deux. Mais sachez que ce roman ne vous plaira pas si vous voulez seulement de la romance ou si vous recherchez seulement un polar efficace, vous êtes prévenus.

signature

Laisse parler les morts – Andrea Ellison – Harlequin – 448 pages (janvier 2016)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

Une réflexion sur “Laisse parler les morts – Andrea Ellison

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s