Une femme entre nous – Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

photostudio_1554146049406
photostudio_1555885361723

« En lisant ce livre, vous allez faire beaucoup de suppositions. Vous allez croire que c’est l’histoire d’une femme jalouse, délaissée par son mari. Vous allez penser qu’elle est obsédée par la maîtresse de celui-ci, une femme plus jeune qu’elle. Vous allez vous dire que vous connaissez déjà toutes les facettes d’un tel triangle amoureux. Un conseil : laissez tomber toutes vos hypothèses. Jamais vous ne pourrez imaginer ce qui se cache derrière les apparences, ni anticiper les multiples rebondissements qui émaillent ce livre. A la façon de Gillian Flynn, Greer Hendricks et Sarah Pekkanen ont élaboré une construction inédite, littéralement diabolique, afin de nous faire éprouver l’espoir et le désespoir des femmes, l’usure du couple, l’amitié féminine, tout cela sous couvert d’une intrigue captivante et de personnages bouleversants. Best-seller depuis sa sortie aux Etats-Unis, bientôt traduit dans plus de trente pays, en cours d’adaptation cinématographique par la maison de production de Steven Spielberg, plus qu’un roman : un événement ! »

photostudio_1555885425446

J’étais à la bibliothèque lorsque je suis tombée sur Une femme entre nous de Greer Hendricks et Sarah Pekkanen. Je me suis souvenue que ce thriller m’avait fait de l’œil à sa sortie. Et sans vraiment réfléchir, je l’ai ajouté à ma Pile à Lire. Passer la moitié de mon temps de travail dans une bibliothèque ne va pas m’aider à vider ma PAL, je le crains.

Bref, je suis repartie avec Une femme entre nous sous le bras et je me suis plongée dans cette lecture qui me semblait pleine de promesses et de rebondissements.

Lorsque un résumé de livre nous promet que nous, lecteurs, nous ne pourrons jamais imaginer ce qui se cache derrière les apparences, je ne sais pas vous, mais moi, mon cerveau se met en ébullition. Je me mets à échafauder des théories et… Je tombe juste. Je ne suis pas en train de me vanter. Pas du tout. C’est seulement que forcément, avec un tel avertissement je traque la moindre faille. Je suppose que c’est pareil pour vous. Je dois quand même vous avouer que je n’ai pas tout trouvé, avec tous les rebondissements ça aurait été impossible, mais je n’ai pas été étonnée. En revanche, je comprends la comparaison avec Gillian Flynn.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, même si, finalement, je n’ai pas été aussi surprise que prévu. Mais franchement, c’est assez bien fichu et l’intrigue est vraiment intéressante. Je serai curieuse de voir l’adaptation cinématographique de ce roman si elle voit le jour. Si vous cherchez un bon thriller, ça peut être une bonne piste. En tout cas, les personnages féminins sont vraiment intéressants.

photostudio_1555881547414

Une femme entre nous – Greer Hendricks et Sarah Pekkanen – Sonatine – 453 pages (mai 2018)

7 réflexions sur “Une femme entre nous – Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s