Comment (bien) rater ses vacances – Anne Percin

photostudio_1594540808798
photostudio_1555885361723

« Maxime se l’est juré : plus jamais de vacances en famille ! Mais voilà, il n’a même pas un plan foireux avec des copains. Seule solution de survie cet été : passer un mois chez sa mamie, dans sa maison du Kremlin-Bicêtre, comme quand il avait dix ans. Mais les vacances tranquilles vont vite se transformer en feuilleton délirant. Crise cardiaque de Mamie, arrestation policière, expériences culinaires explosives, secret de famille perturbant et rencontre frénétique d’une fille sur internet… Les vacances ratées vont finalement se révéler passionnantes… et passionnelles. »

photostudio_1555885425446

C’est samedi. Et le samedi, c’est roman ou album de littérature jeunesse. Depuis déjà quelques mois, je lis des romans ado pour le travail et… j’en embarque aussi dans ma valise ! Comme Comment (bien) rater ses vacances d’Anne Percin. Le premier tome d’une série. En plus… Ça n’arrange pas mes histoires de Pile à Lire. Mais bon, j’ai trouvé que le résumé était drôle et une de mes collègues a confirmé. Il ne m’en fallait pas plus.

Les parents de Maxime ne se seraient pas mieux débrouillés s’ils avaient eu envie de partir en amoureux faire de la rando en Corse : leurs enfants décident de partir chacun de leur côté. Pour Maxime qui n’a pas d’autres plans, c’est chez mamie au Kremlin-Bicêtre et pour sa petite sœur, colo avec sa copine. Oui, mais voilà, les vacances plutôt cool qu’avait imaginé Maxime à base de crêpes et de brioches maison se transforment en aventures à base de crise cardiaque, d’arrestation et de gastronomie conceptuelle. On ajoute à ça une petite romance sur internet et c’est parfait.

Comment (bien) rater ses vacances est un roman vraiment chouette et surtout drôle. J’ai beaucoup aimé Maxime, son sens de la répartie et ses goûts musicaux qui m’ont fait penser à ma propre adolescence. Et franchement, il y a quelques scènes vraiment super rigolotes, à base de quiproquos, de sacs à mains, de couettes et de bulbes de tulipes.

Ce roman m’a fait penser à Sauveur & fils de Marie-Aude Murail, une série que j’ai vraiment plaisir à retrouver. Donc, bon, ne soyez pas surpris si vous voyez prochainement une autre aventure de Maxence chroniquée ici. Parce que j’ai bien hâte de le retrouver, celui-là !

photostudio_1555881547414

Comment (bien) rater ses vacances – Anne Percin – Éditions du Rouergue – 232 pages (mai 2017) – dès 12 ans

2 réflexions sur “Comment (bien) rater ses vacances – Anne Percin

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s