La punition qu’elle mérite – Elizabeth George

photostudio_1610232782739
photostudio_1555885361723

« Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley… God save the queen du crime ! Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu. La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher… La plus british des romancières américaines revient en force avec ce vingtième opus des enquêtes de Thomas Lynley, encore plus complexe, addictif et incisif que les précédents. Un bijou de suspense à placer entre les mains des fidèles comme des néophytes ! »

photostudio_1555885425446

J’ai cru que jamais je ne viendrais à bout de La punition qu’elle mérite d’Elizabeth George. J’étais tellement crevée que je lisais à peine quelques pages le soir avant de rendre les armes et m’écrouler la tête dans mon oreiller. Je n’avais jusqu’alors jamais lu un roman d’Elizabeth George – incroyable quand on sait que La punition qu’elle mérite est la vingtième enquête de son personnage Thomas Lynley – moi qui supporte mal de ne pas commencer une série par le premier tome, je me suis laissée séduire par un tome vingt sur NetGalley. J’avais pourtant bien conscience que j’allais probablement être larguée devant les personnages et leurs intrigues personnelles et professionnelles.

Dans cette vingtième aventure de l’inspecteur Lynley, que je ne connaissais pas du tout alors qu’apparemment il y a même une série télé dont je n’avais pas non plus entendu parler, la commissaire Isabelle Ardery se rend à Ludlow pour enquêter sur le probable suicide d’un suspect durant sa garde à vue. Si Ardery veut boucler vite l’affaire pour continuer à se noyer tranquillement dans l’alcool, Barbara Havers qui l’accompagne pense à un meurtre et veut reprendre l’affaire.

Je suppose que l’on appréciera encore plus ce roman en connaissant déjà le passé des protagonistes et les tensions qui existent entre certains, car il est tout de même fait pas mal mention des déboires de chacune. Les problèmes d’alcool d’Ardery, l’anticonformisme de Havers et les liens unissant les uns avec les autres que j’ai eu parfois un peu de mal à saisir. Néanmoins, j’ai beaucoup aimé cette enquête, à la fois classique dans son style et moderne. Cela m’a donné envie de rattraper mon retard et de lire les dix-neuf précédentes aventures de Lynley. Mais ma PAL n’est pas du tout d’accord. Pour le moment. Je tenterai de régler ce souci discrètement un peu plus tard. Parce que les personnages sont vraiment intéressants. Et l’enquête l’était tout autant !

photostudio_1555881547414

La punition qu’elle mérite – Elizabeth George – Presses de la Cité – 672 pages (mars 2019)

2 réflexions sur “La punition qu’elle mérite – Elizabeth George

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s