Rien ne t’appartient – Nathacha Appanah

photostudio_1631903606410
resume
« Elle ne se contente plus d’habiter mes rêves, cette fille. Elle pousse en moi, contre mes flancs, elle veut sortir et je sens que, bientôt, je n’aurai plus la force de la retenir tant elle me hante, tant elle est puissante. C’est elle qui envoie le garçon, c’est elle qui me fait oublier les mots, les événements, c’est elle qui me fait danser nue. »
Il n’y a pas que le chagrin et la solitude qui viennent tourmenter Tara depuis la mort de son mari. En elle, quelque chose se lève et gronde comme une vague. C’est la résurgence d’une histoire qu’elle croyait étouffée, c’est la réapparition de celle qu’elle avait été, avant. Une fille avec un autre prénom, qui aimait rire et danser, qui croyait en l’éternelle enfance jusqu’à ce qu’elle soit rattrapée par les démons de son pays. À travers le destin de Tara, Nathacha Appanah nous offre une immersion sensuelle et implacable dans un monde où il faut aller au bout de soi-même pour préserver son intégrité.

monavis
Rien ne t’appartient de Nathacha Appanah est un roman de la rentrée littéraire de septembre. J’ai énormément de retard dans mes publications, je crois que j’ai trop lu en septembre et que trois ou quatre chroniques par semaine, ce n’est pas assez pour tout présenter (mais franchement, je ne peux pas faire plus, à moins d’arrêter de dormir ou de lire ce qui n’aurait aucun intérêt, on est d’accord).

Je n’avais jamais eu l’occasion de lire Nathacha Appanah, une romancière pourtant bardée de prix littéraires. Lire Rien ne t’appartient me permettait d’enfin faire connaissance avec sa plume. Et je dois dire que le résumé m’intriguait un peu.

Tara vient de perdre son mari. Elle est dévastée et perd pied. Elle ne s’occupe plus d’elle, plus de leur appartement, elle erre dans la rue telle une ombre et son beau-fils s’inquiète pour elle. Alors qu’il lui propose de passer des examens le lendemain. Tara va se laisser emporter par la vague des souvenirs de son ancienne vie. Lorsqu’elle avait un autre nom.

Et elle raconte son histoire. Et on se prend une énorme claque, une vague de fond nous engloutit. Entre la petite fille qui aimait danser et vivait joyeusement avec ses parents et la jeune veuve qui se retrouve dans un autre pays que le sien, tout n’est que souffrance et injustice.

Je ne vais pas vous en dire plus sur l’histoire de Tara, qui est vraiment poignante, afin que vous la découvriez vous-même. Mais sachez, si vous vous lancez que vous risquez d’être touchés, émus et désolés pour ce personnage poignant.
signaturevisage

Rien ne t’appartient – Nathacha Appanah – Gallimard – 160 pages (août 2021)

5 réflexions sur “Rien ne t’appartient – Nathacha Appanah

  1. C’est incroyable, ce livre a l’air tellement puissant ! L’histoire de Tara m’intrigue ; j’aime beaucoup ces romans qui dépeignent la vie d’inconnus, soit de gens « ordinaires » de notre quotidien. Je suis contente de cette découverte ; je t’en remercie, je ne connaissais pas du tout cette auteure !

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: A / D | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s