L’oubliée – Florian Dennisson

photostudio_1660075704797
resume« Une jeune fille disparaît sans laisser aucune trace. Onze ans plus tard, elle réapparaît mystérieusement.
À l’époque, l’évènement tragique met en émoi toute la région et Maxime Monceau, alors jeune gendarme, s’en souvient encore. Aujourd’hui adjudant-chef, il est affecté à l’enquête et doit tenter de répondre aux nombreuses questions qui entourent l’affaire. Qu’a subi Victoria Savigny pendant ces onze années ? Où était-elle ? D’autres filles sont elles en danger ?
Les heures tournent, le kidnappeur court toujours et à la progression difficile de l’enquête en raison de l’ancienneté des faits, s’ajoute l’arrivée massive de journalistes en quête de scoops que le retour inespéré de la jeune femme a attirés.
Désormais spécialiste du langage non verbal, Maxime saura-t-il décrypter l’étrange récit de la jeune femme pour retrouver le ravisseur et sauver les potentielles autres victimes ? »monavis

Cet été, j’ai eu envie de lire des romans policiers. C’était les vacances et j’avais envie de m’octroyer ce petit plaisir. Quand j’y pense, je suis carrément à la bourre sur mes chroniques ! J’ai donc pioché L’oubliée de Florian Dennisson dans ma liseuse, un roman que j’ai reçu par le biais de NetGalley et des éditions Chambre noire.

L’incroyable coïncidence est que l’intrigue de ce roman se déroulait exactement à l’endroit où j’étais en vacances : le lac d’Annecy. C’est fou, non ? En tout cas, moi, j’ai trouvé ça fou, d’autant que j’ai choisi de lire L’oubliée complètement par hasard et sans savoir de quoi ce roman parlait.

Bon et de quoi il parle ? Onze ans après sa disparition, Victoria Savigny revient chez elle. A l’époque la gendarmerie a mené une enquête longue et poussée. En vain. Aujourd’hui l’adjudant-chef Maxime Monceau, spécialiste du langage non verbal, est affecté à l’enquête pour tenter de comprendre ce qui est arrivé à Victoria. Et retrouver qui l’a enlevée et si d’autres filles sont en danger.

Évidemment, rien n’est simple. La famille de Victoria est toxique, la jeune femme ne dit pas tout et un étrange rôdeur tourne autour d’elle. En plus de ça, Maxime Monceau, qui a aussi beaucoup de secrets et des souvenirs d’enfance qu’il préférerait garder enfouis, vit une histoire avec sa supérieure qui n’a rien de simple.

J’ai passé un moment plutôt sympa en lisant L’oubliée. C’est un roman pour les vacances, pas inoubliable, mais très bien pour décompresser. Mais je vous préviens, c’est assez glauque et ce n’était pas loin de ma limite concernant mes lectures estivales – point trop de sordide, j’ai besoin de me détendre en vacances.

Il y a beaucoup de mensonges autour de Victoria, si bien que je n’ai pas deviné la fin. Ce qui est un bon point. Mais il y a aussi des passages un peu clichés et que j’imagine ne pas se réaliser dans la vraie vie. Je ne vous dévoile pas lesquels, vous verrez bien.

J’ai découvert que L’oubliée était la suite de La Liste, mais pour le coup cela n’était absolument pas gênant – et Dieu sait à quel point il est important pour moi de lire les romans dans l’ordre. Je suppose que me serais un peu plus attachée à Maxime Monceau, mais je l’ai trouvé déjà assez sympathique. Est-ce que je vous le recommande ? Oui, pourquoi pas, parce que l’histoire est intéressante et c’est pas mal si vous connaissez Annecy et ses environs – ou que vous vivez là-bas, bande de chanceux !

En revanche, si vous avez tendance à vous exclamer régulièrement « ce n’est pas crédible » devant une série ou un roman (j’ai un spécimen du genre actuellement allongé à-côté de moi sur le canapé), vous risquez de lever les yeux au ciel une ou deux fois. Mais est-ce que c’est grave ?

signaturevisage

L’oubliée – Florian Dennisson – Chambre noire – 448 pages (juin 2021)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s