La tendresse de l’assassin – Ryan David Jahn

photostudio_1463685893473

le-resume

« Dallas, 1964. Andrew Combs n’est âgé que de quelques mois quand sa mère est froidement abattue sous ses yeux. Peu de temps après, son père s’évanouit dans la nature. Vingt-six ans plus tard, l’heure de la vengeance a sonné. S’il veut tirer un trait sur son passé et devenir l’homme qu’il ambitionne d’être, Andrew n’a pas le choix : il doit retrouver et tuer l’assassin de sa mère. Son père, Harry Combs. Il croit savoir ce qui s’est produit à Dallas ce jour-là, pourtant la vérité est tout autre. Les deux hommes s’engagent dans un jeu à la vie à la mort. L’un d’eux n’en réchappera pas. »

monavis

Andrew retrouve la trace de son père après plus de vingt ans. Mais il ne rêve pas de grandes effusions : il veut le tuer. Parce qu’il est persuadé que son père est l’assassin de sa mère. Son père qui est depuis longtemps rangé des voitures, et qui accueille avec plaisir ce fils qu’il pensait ne plus jamais revoir…

J’ai bien aimé cette lecture, en apprendre plus sur ce qui a amené Harry Combs à fuir en abandonnant son fils, à refaire sa vie dans une petite ville, à d’occuper de Teresa, alcoolique au dernier degré.

J’ai bien aimé faire connaissance avec Andrew, dont la colère a grandi avec lui. C’est un bon polar, dans un style assez classique. Pas le meilleur du genre, mais une bonne lecture, avec assez de suspense pour tenir en haleine jusqu’au grand final. Le passé finit toujours par nous rattraper…

La tendresse de l’assassin – Ryan David Jahn – Actes Sud

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s