L’échange – Brenna Yovanoff

photostudio_1480872746616

le-resume

« Mackie Doyle n’est pas un humain, même si tous les habitants de la petite ville de Gentry le considèrent comme un des leurs. Voilà seize ans, il a été échangé contre un bébé humain. C’est le prix à payer pour la paix avec le monde d’où il vient : un univers terrifiant où d’obscurs tunnels suintent des eaux pestilentielles, peuplé de morts-vivants et dirigé par une étrange princesse tatouée.
Depuis, Mackie se bat pour survivre, malgré ses allergies mortelles au fer, au sang et aux lieux sacrés. Quand la plus jeune sœur de Tate, la fille qu’il aime, disparaît, il décide de tout faire pour la retrouver, même s’il doit affronter pour cela les plus sinistres créatures. Dans cette descente aux enfers, trouvera-t-il enfin sa véritable place ?
Méfiez-vous, tout le monde est échangeable… »

monavis

Je ne vais pas vous mentir, j’ai été intriguée par la couverture, l’étonnant mobile fait de couteaux et de ciseaux (qui peut faire ça ? Et pourquoi ?) et le sentiment que ce landeau est abandonné au milieu de la forêt. On se demande si le nourrisson qui s’y trouve est en danger ou s’il est le danger. Bref, mon imagination travaillait déjà bien avant que je commence ce roman.

La ville de Gentry est le berceau de drames qui se produisent tous les sept ans. Un enfant est remplacé par une créature et on ne le revoit jamais. La plupart du temps, la créature ne survit pas, les parents ne supportant pas de voir une « chose » à la place de leur enfant. Mais une des créatures a atteint l’âge de seize ans : Mackie.

Placé dans le berceau à la place du bébé de la famille du pasteur de la ville, Mackie a grandi comme s’il était le petit disparu, aimé par les siens, notamment par sa grande sœur Emma. Il est devenu un garçon presque comme les autres, avec quelques petites particularités, il ne supporte pas le fer. On est d’accord, c’est un peu bizarre cette histoire…

Lorsqu’une petite fille disparaît à Gentry, alors que lui-même commence à dépérir, il fait la rencontre d’autres créatures comme lui. Mais au lieu de tourner le dos aux humains pour se rapprocher des siens, il va chercher à sauver l’enfant.

L’échange est le premier roman de Brenna Yovanoff. Le premier point positif est qu’il s’agit d’un one-shot. Et franchement, avec la foultitude de sagas qui pointent le bout de leur nez en littérature jeunesse et young adult, c’est appréciable. Le second point positif est le personnage de Mackie. Il m’a fait penser à John Wayne Cleaver, le personnage de Dan Wells dans la série Je ne suis pas un serial killer.

L’ambiance générale est assez proche de la série Journal d’un vampire de L.J. Smith. Sombre et obscure. Vous avez l’impression que je dis deux fois la même chose, mais non. L’histoire est sombre, car on y croise des créatures effrayantes, mortes, sadiques et elle est obscure car tout n’est pas franchement clair, Brenna Yovanoff nous laisse en partie dans le flou. Qui sont exactement les créatures ? Pourquoi les amis de Mackie ne sont pas plus curieux ?

On sent que Mackie est différent des autres. C’est un ado paumé qui ne se pardonne pas d’avoir pris la place d’un enfant, même s’il n’y est pour rien. Sa sœur et son meilleur ami sont aussi des personnages intéressants.

Ce n’est pas le roman du siècle, pas non plus celui de l’année, mais j’ai passé un bon moment et j’ai bien aimé l’ambiance générale. Je parlais tout à l’heure de la ressemblance avec les romans de L.J. Smith, mais je préfère préciser que L’échange est bien meilleur. Autant la série adaptée des romans – Vampire diaries – est bien, autant les bouquins sont décevants, moyennement bien écrits et surtout confus.

L’échange – Brenna Yovanoff – Michel Lafon 

Publicités

2 réflexions sur “L’échange – Brenna Yovanoff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s