De l’autre côté de la nuit – Sarah Hilary

photostudio_1503050564171

le-resume

« Dans un lotissement de la banlieue de Londres, on retrouve les corps de deux jeunes garçons, enfermés dans un bunker, sous le jardin d’une des maisons. Leur identité reste un mystère mais leur mort remonte à cinq ans. Une enquête terriblement difficile  pour Marnie Rome et son fidèle sergent Noah Jake. D’autant que deux nouveaux enfants disparaissent »

monavis

De l’autre côté de la nuit est le second roman de Sarah Hilary. Le second roman mettant en scène les enquêteurs Marnie Rome et Noah Jake. Le second. Après un premier que je n’ai pas lu… Quand j’ai compris cela, j’ai un peu tiqué, parce que souvent, ne pas lire un premier tome donne la sensation d’arriver comme un cheveu sur la soupe. En plus, de ce que j’ai compris au cours de ma lecture, Le visage du mal avait l’air franchement pas mal. Dommage pour moi…

Le début de De l’autre côté de la nuit est un peu déroutant, déjà parce que j’ai l’impression d’avoir manqué les présentations, mais aussi parce qu’il y a pas mal de chapitres entre les chapitres. Vous savez, ces chapitres écrits en italique qui laissent parler le tueur qu’on en connaît pas encore, qui nous racontent une autre intrigue qui aura de l’importance plus tard, ou qui nous mettent dans la tête des victimes. Là, j’ai eu l’impression qu’il y avait un peu trop de voix, un peu trop d’époques. Bref, ça manquait un peu trop de clarté pour moi.

En revanche, l’intrigue est intéressante. Et on sent bien que l’enquête chamboule Marnie et Noah. Deux petits garçons, retrouvés dans un bunker cinq ans après leur mort, enlacés et oubliés là. Je ne sais pas vous, mais moi ça m’a fait penser à Notre Dame de Paris et ça m’a brisé le cœur.

Si la mort des petits remonte à plusieurs années, la piste va pourtant montrer que c’est loin d’être terminé. J’ai bien aimé certains côtés de cette enquête et notamment la découverte des survivalistes et l’évocation de la psychose post partum, mais j’ai eu la sensation de survoler un peu tout ça, que tout allait un peu trop vite et que finalement, il n’y avait pas grand chose dans ce roman. En revanche, l’auteure a réussi à piquer ma curiosité en me faisant découvrir des personnages intéressants : Marnie et le drame – ses parents assassinés par son frère adoptif et Noah et son intrigante famille. Alors je suis partagée, j’ai envie d’en savoir plus. Alors, je ne sais pas si je vais vous le conseiller… Oui si l’intrigue vous tente, non si vous n’êtes pas convaincus au départ. Mais si vous avez envie de vous lancer et que vous le pouvez, lisez d’abord de premier tome et dites-moi si j’ai manqué quelque chose !

signature

De l’autre côté de la nuit – Sarah Hilary – J.C Lattès – 423 pages (mai 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

 

Publicités

2 réflexions sur “De l’autre côté de la nuit – Sarah Hilary

  1. Je ne sais pas si je le lirais. Ton avis est le premier que je croise. Je ne connaissais pas ce livre avant de le découvrir la semaine passé lors d’un rendez-vous Book Face, ou je pose avec ce livre. Du coup, la en le voyant dans ma dash j’ai voulu en savoir plus!

    J'aime

  2. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 8 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s