Mission à haut risque – Nora Roberts

photostudio_1515240812871.jpg

le-resume

« Qui est – Némésis – ? C’est la question qui obsède la juge Deborah O’Roarke depuis que cet homme masqué et entièrement vêtu de noir lui a sauvé la vie au détour d’une ruelle sombre de Denver. Une obsession qui se voit encore renforcée quand elle comprend que ce justicier solitaire, qui poursuit sans faillir la mission qu’il s’est assignée – éradiquer le mal -, enquête sur la même affaire qu’elle. Tout à la fois exaspérée par ses méthodes, qu’elle estime contraires à la loi, et troublée par la force virile et rassurante qui émane de lui, Deborah s’en fait le serment : elle mettra tout en œuvre pour collaborer avec lui et découvrir sa véritable identité. »

monavis

Les romans de Nora Roberts étaient nombreux sous le sapin à Noël, une bonne occasion pour moi de découvrir cette auteure que je n’avais jamais lue. J’ai démarré avec L’auberge du mystère, qui n’était pas trop mal et j’ai continué avec Mission à haut risque.

Moi qui pensais que Nora Roberts était une sorte de Barbara Cartland qui n’écrit que des romans d’amour, je me suis trompée. Pas complètement trompée non plus, parce qu’elle écrit beaucoup de romans d’amour tout de même. Mais pas seulement. Avec L’auberge du mystère, on était plutôt dans le thriller (romantique quand même) et avec Mission à haut risque, on se retrouve dans l’univers des super-héros.

On retrouve dans ce roman des éléments empruntés aux mythes de différents héros. Si je vous dis : un homme riche qui a perdu ses parents quand il était enfant et qui vit dans une gigantesque maison avec des pièces secrètes ? Un héros qui refuse l’amour par peur de mettre en danger ceux qu’il aime(rait) ? Un héros qui découvre un pouvoir après avoir frôlé la mort ? Une jeune femme tiraillé entre son amour pour l’homme et son amour pour le héros masqué ? Ça ne vous rappelle rien ?

Je préfère vous prévenir – mais je pense que vous m’avez vue arriver à trois kilomètres – ce roman est bourré de clichés. Et au niveau de l’histoire d’amour, c’est aussi très excessif et je n’ai pas pu m’empêcher de lever les yeux au ciel à maintes reprises.

Ceci dit, ce roman est tout de même distrayant et se lit vite, même si je n’ai pas été séduite et je ne suis pas tombée en pâmoison.

signature

Mission à haut risque – Nora Roberts – Harlequin (août 2015)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Mission à haut risque – Nora Roberts

  1. Je l’ai en broché comme toute la série . Et oui j’ai eu une grosse période Nora Roberts. Faut lire son dernier . Il est bon et loin des clichés . l’histoire d’amour ne paraît qu’en arrière plan ce qui permet d’apprécier le suspense . « Le Soleil ne se couche jamais »
    Bon dimanche !
    Bise Mya

    J'aime

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 1 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: La loi du danger – Nora Roberts | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s