La loi du danger – Nora Roberts

photostudio_1520277800916
le-resume

« Des flammes, s’élevant à plus de cinq mètres de haut… Pétrifiée, Nathalie Fletcher ne peut détacher le regard du terrible spectacle qui se joue devant elle : l’entrepôt où était stocké l’ensemble de sa nouvelle collection de prêt-à-porter – ces petits bijoux qu’elle a mis tant de temps et de cœur à créer – est en train de partir en fumée, dévasté par un incendie. Accident… ou acte délibéré ? Le cynique Ryan Piasecki, un ancien pompier spécialisé dans la traque des pyromanes et chargé par la police d’enquêter sur l’affaire, semble en tout cas pencher pour la seconde hypothèse… Bouleversée par cette nouvelle, Nathalie sent pourtant son désarroi céder la place à une irrépressible fureur quand Piasecki lui laisse entendre qu’il soupçonne un membre de son entourage proche – et peut-être même elle – d’être coupable du sinistre. Pour qui se prend cet homme, avec ses certitudes et son arrogance ? Résolue à lui prouver qu’il se trompe – mais aussi à s’assurer sa collaboration –, Nathalie accepte à contrecœur de se soumettre à son troublant interrogatoire… »

monavis

Vous avez pu voir passer quelques chroniques de romans de Nora Roberts sur le blog, car plusieurs de ses livres étaient sous le sapin à Noël. Je n’avais jamais eu l’occasion, ni vraiment l’envie – parce que je croyais que Nora Roberts était une sorte de Barbara Cartland – de lire cette auteure.

J’ai démarré ma découverte de Nora Roberts avec L’auberge du mystère, un thriller romantique qui n’était pas trop mal et j’ai continué avec Mission à haut risque que j’ai moins aimé. La loi du danger fait partie de la même série que ce dernier, « Enquêtes à Denver ». Et l’on retrouve, du coup, quelques personnages croisés dans Mission à haut risque, notamment le super-héros Némésis, qui patrouille dans les rues de Denver. Pour faire simple, le frère de Nathalie Fletcher est marié à la sœur de la femme de Cage alias Némésis. Vous suivez ?

J’avais trouvé que Mission à haut risque était plein de clichés. Dans ce tome, c’est pareil, avec un peu moins de fantastique puisque l’histoire n’est pas centrée sur Némésis, mais sur Nathalie, un bourreau de travail qui espère lancer sa marque de lingerie – mais vraisemblablement quelqu’un n’en a pas vraiment envie puisqu’un pyromane est à sa poursuite. Elle va rencontrer Ryan, un ancien pompier devenu enquêteur qui va se charger d’étudier cette série d’incendies et tenter de se sortir la jolie Nathalie de la tête. Mais cela ne sera pas facile, car la jeune working-girl l’obsède.

Si on fait abstraction des clichés et de l’intrigue un peu pauvre, c’est une lecture distrayante. Rien de dingue, je ne le conseille pas forcément, mais en même temps, j’ai lu bien plus mauvais.

signature

La loi du danger – Nora Roberts – Harlequin  – 253 pages (août 2015)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

Une réflexion sur “La loi du danger – Nora Roberts

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s