Les roses de Hartland – Nikola Scott

photostudio_1544960558781

le-resume

«Trois générations de femmes inoubliables, réunies par un amour fou et de lourds secrets. 1958, Hartland : La jeune Lizzie Holloway, seize ans, est envoyée passer l’été loin de Londres où sa mère adorée se meurt à petit feu. Un éloignement auquel elle s’est opposée de toutes ses forces. Pourtant, à présent, face à la splendide demeure des Shaw, Lizzie pressent que jamais elle ne sera aussi heureuse qu’en cet instant. 1998, Rose Hill Manor, Londres : Adele Harington aurait tout donné pour échapper à ce premier anniversaire de la mort de sa mère… Cette mère qu’elle ne parvient pas à pleurer, tant leur relation faite d’amour et de malentendus garde un goût d’inachevé. Mais quand une jeune femme se présente à la porte, affirmant être sa sœur, Adele devine qu’Elizabeth Holloway Harrington était une femme plus mystérieuse et complexe encore qu’elle ne l’avait imaginé. Que s’est-il passé, ce bel été de 1958 qu’Elizabeth a passé en compagnie de la fascinante famille Shaw ?»

monavis

Les roses de Hartland est le premier roman de Nikola Scott et j’avais plutôt envie de me plonger dans cette saga familiale – j’aime bien ça, et il y en a de vraiment chouettes parues chez Charleston, notamment celles écrites par Leila Meacham. Il faut souvent un peu de temps pour lire une saga, mais j’apprécie de me plonger dans des histoires de familles, de secrets, d’amour, tout en voyageant à travers les époques. Et souvent, le temps qu’on accorde à ces romans n’est jamais perdu.

Dans Les roses de Hartland, la famille Harington ne se remet pas de la mort d’Elizabeth. Un an après, son mari n’est plus que l’ombre de lui-même et ses filles n’arrivent pas à trier ses papiers, donner ses affaires, son livre est toujours sur sa table de chevet, son sac à main dans son bureau. Tout est sanctuarisé.

Quand une femme se présente à la porte de la maison familiale en affirmant qu’Elizabeth est sa  mère, elle se fait jeter, sauf par Addie, sous le choc. Un autre enfant ? Impossible. Et pourtant, en découvrant que cette inconnue a la même date de naissance qu’elle, son univers s’écroule. Qui était sa mère, comment a-t-elle pu abandonner un enfant ? Ne pas lui dire qu’elle avait une jumelle ? Et son père, quel rôle a-t-il joué dans cette histoire ? Addie et sa nouvelle sœur, ensemble, vont tenter de comprendre pourquoi l’une est restée auprès d’Elizabeth et pas l’autre et surtout apprendre à se connaître.

J’ai souri en découvrant que j’étais encore en train de lire une histoire de jumeaux, ce que je pouvais absolument pas deviner. J’ai l’impression que c’est un peu mon destin. J’ai beaucoup aimé cette histoire dans laquelle on suit Elizabeth lorsqu’elle est toute jeune et va passer un été à Hartland et Addie une quarantaine d’années plus tard qui cherche à connaître vraiment sa mère, qui apparemment avait beaucoup de secrets.

En revanche, je ne suis pas super convaincue par l’accroche du livre « Trois générations de femmes inoubliables, réunies par un amour fou et de lourds secrets ». C’est plutôt une histoire de famille et de secrets. La mère d’Elizabeth est présente mais pas autant qu’Elizabeth et ses filles. Un « amour », oui, mais entre mère et filles (et « fou » est un brin excessif). Et des « femmes inoubliables », je n’irai pas jusque là. Néanmoins j’ai vraiment apprécié cette lecture qui était bienvenue et j’ai un peu de mal à me plonger dans un autre livre depuis que je l’ai fini. Ce qui est souvent le signe qu’on a lu quelque chose de bon.

Les roses de Hartland – Nikola Scott – Charleston – 448 pages (octobre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

Une réflexion sur “Les roses de Hartland – Nikola Scott

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 12 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s