Son espionne royale mène l’enquête – Rhys Bowen

photostudio_1565281440938.jpg
photostudio_1555885361723

« Sa première mission royale : espionner le prince de Galles. Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie, qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine… »

photostudio_1555885425446

Quand on essaie de se tenir loin des librairies, on peut toujours compter sur les copines pour augmenter nos Piles à Lire. Et là, c’est à Stelda que je dois dire merci pour Son espionne royale mène l’enquête de Rhys Bowen. Ce roman me tentait vraiment et je n’ai pas attendu longtemps pour me plonger dedans, d’autant qu’il fallait que je lui rende, vous serez d’accord avec moi.

L’histoire se déroule à Londres en 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch est la trente-quatrième héritière du trône britannique. Donc si les trente-trois prétendants au trône devant elle sur la liste décédaient d’une mauvaise grippe, elle pourrait se retrouver reine d’Angleterre. Il est peu probable que ça arrive, mais sait-on jamais, une épidémie est vite arrivée. Georgiana quitte le château écossais familial plein de courants d’air faisant rosir le teint pour Londres. Sans la pension que lui verse son frère, elle n’a pas d’autre choix que de trouver du travail. Mais que peut-elle faire ? Vendeuse ? Femme de ménage ? Selon la reine, en tout cas, Georgiana peut profiter de son temps libre pour jouer les espionnés et essayer de séparer le prince Edouard et Wallis Simpson. Et quand un cadavre est retrouvé dans sa baignoire, elle va aussi devoir jouer les détectives, aidée par ses amis Belinda, Darcy et son grand-père.

Le premier tome de cette série (il y en a treize parus en Angleterre) est assez prometteur. Georgie est sympa et plutôt drôle, un peu vieux jeu et légèrement maladroite, mais qui aimerait une héroïne parfaite ? Bref, entre l’ambiance de Londres dans les années trente, les têtes couronnées, les intrigues policières et les déboires de Georgiana pour gagner de l’argent, éviter d’être mariée à Face de poisson ou envoyée comme dame de compagnie au fin fond de l’Ecosse, on s’amuse avec ce roman.

Je ne sais pas si j’ai bien fait de me lancer dans cette série, en raison du nombre de tomes, néanmoins pour le moment, je ne regrette pas. Merci Stelda !

photostudio_1555881547414

Son espionne royale mène l’enquête – Rhys Bowen – La bête noire – 336 pages (juin 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Son espionne royale mène l’enquête – Rhys Bowen

  1. Pingback: Son espionne royale et le mystère bavarois – Rhys Bowen | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s