Sortir d’ici – Renée Watson

photostudio_1571584429997
photostudio_1555885361723

« Tous les jours, Jade quitte son quartier de Portland pour se rendre au lycée privé de l’autre côté de la ville, celui où vont les blancs et les noirs de milieu aisé mais aussi quelques filles comme Jade : noires, pauvres et brillantes. Elle ne s’y sent pas la bienvenue, loin de là. Jade se pose alors la question de s vie : vaut-il mieux vivre la vie toute tracée ql’attend ou défier son destin en entrant dans un monde dont elle ignore les codes ? »

photostudio_1555885425446

Sortir d’ici, premier roman de l’Américaine Renée Watson est une lecture de travail. J’ai toujours aimé les histoires sur la ségrégation, sur l’égalité entre les Noirs et les Blancs, les marches et combats pour les droits civiques, mais aussi les histoires sur les différences et la tolérance, sans doute parce que ça me permet de sortir de mon quotidien et aussi de me dire qu’il y a de l’espoir dans ce monde de brutes, que le monde n’est pas entièrement pourri.

Jade vit avec sa mère et son oncle dans un petit appartement, meublé de bric et de broc. La famille vit chichement et ne peut pas toujours s’offrir ce qu’elle veut, mais ça va. Jade va dans un lycée de bourges, avec des camarades en majorité blancs, car c’est une excellente élève, mais ses amis sont plutôt dans son quartier. A l’école, elle est la bonne élève, mais surtout la bonne action. Celle qu’on aide à sortir de sa condition, celle qu’on aide à aller plus loin que les frontière de son quartier. Mais parfois, Jade aimerait bien qu’on l’a voit aussi comme une fille qui a des choses à apporter aux autres.

Sortir d’ici est un bon roman, bien écrit. Jade est touchante et on la sent tiraillée entre les différents univers dans lesquels elle vit. A travers ses collages et grâce à sa marraine, elle va aussi trouver le courage de dire ce qu’elle pense et découvrir que sa voix compte. Ce roman est comparé à The hate U give. Du coup, si vous avez aimé le roman d’Angie Thomas, celui-ci pourrait vous plaire. Moi je vais l’emprunter pour me faire une idée. je vous en parle très vite.

photostudio_1555881547414

Sortir d’ici – Renée Watson – Casterman – 302 pages (septembre 2019) – dès 12 ans

Une réflexion sur “Sortir d’ici – Renée Watson

  1. Pingback: The hate U give – Angie Thomas | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s