Le jour où – Amélie Antoine


photostudio_1555885361723

« Quand l’amour redonne vie et espoir à des âmes cabossées…
Printemps 2019, un cimetière parisien.
Rebecca a pris l’habitude de venir fleurir des tombes à l’abandon.
Benjamin, lui, vient assister à l’enterrement d’un inconnu.
Quand le hasard les met sur la route l’un de l’autre, le rapprochement se fait avec douceur et prudence, chacun prisonnier de sa propre souffrance.
Les secrets du passé sont parfois lourds à dévoiler, et ceux de Rebecca font osciller Benjamin entre amour fou et inquiétude sourde.
Et comment séduire une femme alors que l’on porte en soi une lourde culpabilité ?
Ces deux écorchés vifs vont pourtant apprendre à s’apprivoiser, à baisser les armes, laissant de côté l’ombre pour la lumière… »


coupdecoeur

J’ai quelques auteurs fétiches et Amélie Antoine en fait partie depuis que j’ai lu Les silences, roman qui m’a laissée KO, le souffle coupé, de la poussière plein les yeux. Depuis, je ne manque aucun de ses romans et à chaque fois je me prends un uppercut en pleine tête. Et à chaque fois, je me dis que l’autrice lilloise a encore réussi. Réussi à m’émouvoir, me tenir en haleine, me surprendre. Alors, évidemment, je me suis précipitée sur Le jour où, me demandant si ce petit miracle allait encore se produire.

Le jour où, c’est la rencontre de Benjamin et Rebecca dans un cimetière. Lui a perdu pied essayant tant bien que mal de surmonter un traumatisme, une encombrante culpabilité. Elle, elle nettoie les tombes laissées à l’abandon. Lui est transcendé par la  musique classique. Elle, elle a fait une croix sur tout ce qu’elle écoutait. Lui a tout de suite eu un coup de cœur pour elle. Elle, elle n’avait sans doute pas la tête à ça.

Le jour où est un roman percutant. Une histoire d’amour qui surgit des ténèbres. Encore une fois, Amélie Antoine, qui s’intéresse beaucoup aux histoires de famille et à ceux que l’on ne connaît finalement pas si bien alors qu’ils vivent sous le même toit que nous a brillamment réussi à écrire un roman touchant. Triste et lumineux, doux et râpeux.

En lisant Le jour où, j’ai souvent pensé à Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin, un autre roman superbe. Parce que tous les deux évoquent des sujets assez semblables et les traitent avec beaucoup de talent et de justesse. Durant toute ma lecture, je me suis sentie enveloppée dans une belle histoire. Belle mais triste, tragique, révoltante et pleine d’espoir.

Voir ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Le jour où – Amélie Antoine – XO Éditions – 395 pages (septembre 2020)

6 réflexions sur “Le jour où – Amélie Antoine

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 8 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Amélie Antoine – Le jour où | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s