Les silences – Amélie Antoine

photostudio_1521403347919
photostudio_1555885361723

« Edouard Bresson est l’humoriste préféré des Français. Le moindre de ses spectacles se joue à guichets fermés. Mais, à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide. Et, à chaque fois, son cœur se déchire un peu plus. La France entière l’adule et l’envie. La France entière, sauf son fils, qui ne vient jamais l’applaudir, parce qu’il le déteste de l’avoir négligé toute son enfance. Que faire quand on réalise qu’il est peut-être désormais trop tard pour rattraper ses erreurs ? Imaginez un homme qui a tout, absolument tout pour être heureux. Sauf l’essentiel. »
coupdecoeur

Les silences d’Amélie Antoine a d’abord eu un premier titre quand il est paru chez Michel Lafon. Un titre évocateur, Quand on n’a que l’humour… Il avait le mérite d’emmener le lecteur immédiatement dans le bon univers, celui du monde de l’humour – et je n’ai pas dit celui de l’humour, la différence est importante.

Ce roman d’Amélie Antoine vient de paraître en version poche avec un nouveau titre, donc, Les silences. Un titre plus abstrait – qui ne me donne pas envie de chanter Brel à chaque fois que j’y pense – plus poétique et peut-être plus foudroyant pour celui qui vient de refermer le livre, soudain sonné par sa justesse.

Les silences peuvent être apaisants, lourds, gênants pleins de sens, de cris, de retenu, d’émotions. Les silences d’Amélie Antoine m’ont chamboulée, émue, touchée en plein cœur. Je ne pensais pas que ce serait à ce point.

Avec ce roman, j’ai fait connaissance avec une écriture belle et touchante. Et je ne savais pas que ce livre me ferait pleurer comme jamais.

Vous le savez si vous me connaissez, ou si vous me lisez parfois. J’aime rire, mais beaucoup de choses ne m’amusent absolument pas. Les blagues notamment, quasiment aucune. L’humour cynique, méchant, pratiquement jamais. Alors lire un roman parlant d’un humoriste, c’était un vrai pari.

Mais Les silences, comme je vous le disais, ce n’est pas un livre humoristique, c’est un livre ancré dans le monde de l’humour, dans la vie d’un humoriste. Et pas n’importe lequel : le chouchou des Français, Édouard Besson.

Édouard Besson est au sommet de sa carrière. Il se prépare pour un spectacle devant des milliers de personnes retransmis en direct sur TF1 en première partie de soirée.

Édouard se laisse maquiller, remercie gentiment, humblement. Édouard est une belle personne. Tout le monde l’aime, mais il se sent pourtant si seul, si loin de son fils Arthur. Qui ne sera pas dans la salle, ni devant sa télé.

Édouard repense à son passé, à ce qui l’a amené là. Et ses souvenirs m’ont embarquée dans une histoire, pleine d’émotions. Je n’ai pas pu retenir mes larmes. Je déteste pleurer. Et pourtant, ce livre est une merveille. Je n’avais qu’une envie en le refermant, écrire à l’auteure pour lui dire merci et lire ses autres romans pour prolonger la magie, encore un peu. Alors merci, Amélie Antoine, pour toutes ces émotions.

photostudio_1555881547414

Les silences – Amélie Antoine – Le Livre de Poche – 408 pages (mars 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

11 réflexions sur “Les silences – Amélie Antoine

  1. J’ai lu « Fidèle au poste » et j’ai adoré, vu ton coup de coeur je vais aussi m’acheter celui-ci. Et puis ses autres. Parce que non seulement, elle est douée, mais une écrivain qu’on a connue à la fac, j’en ai pas des masses, alors ça me fait plaisir de la soutenir 🙂

    Aimé par 1 personne

      • On n’était pas copines (je précise, sinon ça fait vraiment je me la raconte alors qu’en fait on ne s’est jamais vraiment parlées ^^) seulement dans la même classe. D’ailleurs quand je lui ai fait signer son livre l’an passé à Livre Paris elle m’a dit « ton visage me dit quelque chose » mais on ne se connaissait pas plus que ça. Elle était discrète et ça m’épate toujours de me dire que derrière cette fille il y avait une écrivaine talentueuse en devenir 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Sergent Papa – Marc Citti | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Sans elle – Amélie Antoine | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Raisons obscures – Amélie Antoine | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s