Verity – Colleen Hoover

photostudio_1607724811895
photostudio_1555885361723

« La vie a toujours souri à Verity Crawford. Ses livres font d’elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple parfait. Mais un jour, sur une route, son rêve tourne au cauchemar. L’accident l’empêche d’écrire, transforme sa trop grande maison en prison, et menace de l’éloigner de Jeremy.
La vie n’a jamais été tendre avec Lowen ashleigh.
Ses livres ne rencontrent qu’un accueil poli, ses finances sont au plus mal et ses histoires d’amour sont des feux de paille. Jusqu’à ce que Jeremy la recrute pour devenir le ghostwriter de Verity et terminer à sa place sa série à succès.
Pour Lowen, aussi incongrue que soit la proposition, l’occasion est beaucoup trop belle pour ne pas la saisir. et Jeremy beaucoup trop séduisant pour qu’elle lui dise non. Mais en découvrant, dans les papiers de Verity, ce qui semble être son autobiographie, Lowen va voir se dessiner, page après page, le portrait d’une femme épouvantable, prête au plus atroce des crimes pour ne pas perdre ce qu’elle a, et prompte à toutes les perversités lorsqu’elle se sent menacée.
Et aux yeux de Verity, Lowen est désormais une menace. »
photostudio_1555885425446

Les romances de Colleen Hoover ont beaucoup de succès. Je n’ai rien contre les histoires d’amour, mais je n’ai personnellement jamais été tentée par les romans de l’autrice. Jusqu’à ce que je découvre sur NetGalley qu’elle s’était lancée dans le thriller avec Verity. Là, clairement, j’ai eu envie d’en savoir plus. Comment ne pas être tentée par le resumé ?

Lowen, romancière au succès confidentiel, est embauchée pour terminer la série à succès de Verity Crawford. Si le défi la terrorise, sa situation financière catastrophique pousse Lowen à accepter. Elle fait donc ses valises pour passer quelques jours chez les Crawford pour trouver les notes de Verity et découvre une femme alitée sur un lit médicalisé. Jeremy, le mari de Verity, se montre très amical avec elle et Lowen remise au fond de son esprit le malaise qu’elle a immédiatement ressenti en arrivant dans cette maison. Jusqu’à ce qu’elle tombe sur un manuscrit de Verity. Et qu’elle commence à se demander dans quel piège elle est tombée…

Je vais être honnête avec vous : ce roman m’a totalement happée et même terrorisée – j’ai eu plusieurs fois, moi aussi, la sensation d’être épiée et j’ai ressenti le besoin de me retourner pour savoir si Verity n’était pas dans un coin de la chambre (je savais que c’était irrationnel, mais il fallait bien que je fasse quelque chose pour ces picotements le long de ma colonne vertébrale). Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu aussi peur en lisant un livre, et je dois dire que cette sensation m’a bien plue.

Bref, si vous êtes amateurs du genre, foncez lire Verity !

photostudio_1555881547414

Verity – Colleen Hoover – Hugo Thriller – 330 pages (octobre 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s