Larmes de fond – Michèle Corfdir

photostudio_1467559866810

le-resume

« Chacun se souvient, à Saint-Bredan et sur les côtes environnantes, du tueur en série qui, voici quelques années, terrorisa la région et défraya la chronique. Une journaliste s’est penchée sur cette affaire, elle en a tiré un roman paru en 1998 et intitulé Le Crabe. Si elle avait pu imaginer un seul instant les conséquences tragiques qui découleraient de cette publication, elle aurait sans hésiter renoncé à son projet et laissé dormir son manuscrit au fond d’un tiroir… »

monavis

Mon papa, assez féru de petits romans régionaux – enfin de polars bretons plus que de romans régionaux, hein ! – qu’il trouve chez son bouquiniste de Paimpol, m’a prêté Larmes de fonds – Le retour du crabe, la suite du Crabe de Michèle Corfdir, que j’avais lu avec plaisir.

Cette seconde immersion dans l’univers du tueur psychotique est une petite déception. L’histoire est moins crédible – l’héroïne est parfois d’une naïveté consternante – et j’y ai retrouvé l’intrigue de base de mon premier Stephen King, Misery. OK, je l’avais adoré, et c’est lui qui m’a donné le goût pour les romans de cet auteur qui, adolescente, m’a fait frissonner, pleurer, regarder sous mon lit le soir et m’a aidé à développer mon imagination déjà débordante. Bref, j’avais adoré Misery, mais Larmes de fond n’est pas à la hauteur. Néanmoins, cela reste un petit roman d’été bien écrit – c’est quand même à noter.

Larmes de fond – Le retour du crabe – Michèle Corfdir – Éditions Alain Bargain

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s