La maison d’hôtes – Debbie Macomber

photostudio_1467059536457

le-resume

« Après la mort tragique de son mari, Jo-Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d’hôtes dans la petite ville de Cedar Cove : la Villa Rose. Sa première cliente, Abby, a survécu à un accident de voiture, dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort. Elle n’a jamais eu le coeur à retourner dans la ville où elle est née, jusqu’à ce jour, dix ans après l’accident. Josh, le second client doit prendre en charge son beau-père, un vieil homme à présent, avec qui il ne s’est jamais entendu. Derrière les portes de la jolie maison d’hôtes, ces personnages inoubliables trouveront l’amour, le pardon et la possibilité d’un nouveau départ. »

monavis

L’an dernier, j’ai lu Une lettre en été de Debbie Macomber, le troisième tome de la série Cedar Cove et j’avoue que cette entrée en matière dans l’univers de la prolifique auteure américaine m’avait plutôt séduite.

Quand ma maman m’a prêté les deux premiers tomes de la série – La maison d’hôtes et Un printemps à la Villa Rose – je me suis dit que ces lectures seraient idéales pour l’été.

Dans La maison d’hôtes, nous faisons connaissance avec Jo Marie. A trente-cinq ans, l’ancienne banquière décide de changer de vie après le décès brutal de son mari. Elle ouvre donc une maison d’hôtes à Cedar Cove, près de Seattle. Sur place, les habitants l’accueillent à bras ouverts et les premiers clients ne se font pas attendre. Jo Marie panse ses plaies et la maison semble avoir une bonne influence sur les clients qui arrivent, eux aussi, abîmés par la vie.

Il ne s’agit pas d’un roman inoubliable, mais cette lecture fait du bien. C’est plein de bons sentiments sans être mièvre. Et j’ai eu toutes les peines du monde à le lâcher tant je voulais savoir ce qui allait arriver aux personnages. Alors, quand je ne dors que quelques heures parce que je suis happée par une histoire, je considère que c’est plutôt bon signe. Si vous avez envie de jolies histoires, je vois conseille cette série, parce qu’elle n’est vraiment pas mal.

La maison d’hôtes – Debbie Macomber – Éditions Charleston

Publicités

Une réflexion sur “La maison d’hôtes – Debbie Macomber

  1. Pingback: Un printemps à la Villa Rose – Debbie Macomber |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s