Shoe Addicts – Beth Harbison

photostudio_1487597021778

le-resume

«Dans leur domaine, ces quatre-là font la paire. Pas un escarpin, pas un soulier, une mule, une ballerine, n’échappent à leur vigilance. Ni à leur carte bleue. En matière de chaussures, personne ne leur arrive à la cheville. Quel que soit l’état de leurs finances ou de leurs amours, Lorna, Hélène, Sandra et Joss se damneraient pour une paire de sandales, pourvu qu’elles soient au goût du jour. Une passion commune dont elles ont fait un club… Mais un talon haut ne suffit pas toujours à remonter un moral à plat : au-delà du simple échange de mocassins, c’est leur vie qu’elles se mettent bientôt à partager. Toutes ensemble, elles se mettent à rêver d’une existence à leur pointure… ça ne coûte rien d’essayer ! »

monavis

J’ai choisi Shoe addicts dans ma Pile à lire parce que j’ai décidé que tous les mois, j’allais lire un livre qui traîne depuis trop longtemps à côté de mon lit. Je ne me souviens même plus quand je l’ai acheté, c’est dire… Etant moi-même accro aux chaussures, je me suis complètement reconnue dans ce titre et c’est d’ailleurs sans doute pour cela que j’ai fini par l’acheter. Mais attention, dans ce roman de Beth Harbison, il est plus question de Louboutin et de Chloé que de baskets et de boots à talons plats.

Lorna est une accro aux chaussures de marque. Elle les collectionne, tout comme les cartes de crédit qu’elle n’arrive plus à rembourser avec son job de serveuse. Un soir de déprime, elle poste une annonce sur un site internet en créant le club des Shoe Addicts Anonymes, sans vraiment y croire. Pourtant, d’autres femmes, chaussant elles aussi  du 7.5, vont se retrouver dans cette annonce et passer la porte du petit appartement de Lorna.

Parmi elles, Hélène, l’épouse d’un sénateur qui ne supporte plus la vie qu’elle mène, ni son mari d’ailleurs ! Sandra, l’opératrice de téléphone rose agoraphobe qui a décidé de se reprendre en main et Jess, nounou au sein d’une famille riche et tyrannique, qui cherche à s’échapper durant ses jours de congés.

Celles qui n’avaient l’impression de n’avoir qu’une pointure et l’amour des belles chaussures en commun vont devenir des amies et se soutenir.

Shoe addicts m’a fait penser au Premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi. On y retrouve un peu les mêmes ingrédients : des femmes qui se sentent seules et qui se trouvent à un moment charnière de leur vie, des femmes qui se serrent les coudes et vont de l’avant. J’ai passé un bon moment avec ce roman, qui n’est pas inoubliable, mais qui met de bonne humeur. Une jolie surprise et en plus, je n’ai même pas eu envie de m’acheter de chaussures à la fin (enfin, presque pas).

Shoe addicts – Beth Harbison – Pocket

Publicités

3 réflexions sur “Shoe Addicts – Beth Harbison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s