A sa place – Ann Morgan

photostudio_1499078925916

le-resume
« Au départ, ce n’était qu’un jeu.
Helen et Ellie sont identiques. En apparence, du moins. Car, si ces jumelles de six ans se ressemblent comme deux gouttes d’eau, elles savent bien qu’elles sont différentes. Helen est la chef, Ellie son ombre. Helen décide, Ellie obéit. Helen invente des jeux, Ellie y participe. Jusqu’au jour où Helen en propose un plus original : intervertir leurs rôles, juste pour une journée. La farce fonctionne si bien que leur propre mère n’y voit que du feu. Et les deux fillettes s’amusent comme jamais. Mais le soir venu, alors que chacune devait reprendre sa place, Ellie, pour la première fois, dit non. Elle veut rester Helen. Pour cette dernière, c’est le début de la descente aux enfers. »

monavis

J’ai toujours été attirée par les histoires de jumeaux dans les romans et pourtant je pense Que ce sont eux qui m’ont le plus souvent déçue. On retrouve souvent la même intrigue – à croire qu’il n’y a qu’une histoire possible, ou que les auteurs ne se foulent pas trop. Mais à chaque fois que j’ai l’occasion de lire un roman avec des jumeaux, ça ne loupe pas, je fonce, espérant enfin être séduite, effrayée et surprise.

Alors forcément lorsque j’ai lu le résumé d’A sa place, premier roman de la Britannique Ann Morgan, j’ai eu envie de me plonger dans cette histoire. Et je dois avouer, maintenant que je viens de la terminer, qu’elle est bien meilleure que d’autres que j’ai pu lire précédemment.

Helen et Ellie se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Mais elles ont des caractères bien différents : Helen est la meneuse, la gamine brillante, sage, qui a plein de copines et que sa maman apprécie plus parce qu’elle ne fait pas d’histoires. Ellie accuse un certain retard scolaire, n’est pas bien dégourdie, a du mal à parler… Un jour Helen propose à sa sœur de changer de rôle pour faire une bonne blague à tout le monde. Personne ne se rend compte de la supercherie, mais quand Helen veut mettre un terme au jeu, Ellie lui demande de quoi elle parle. Flippant !

Dès l’instant où Ellie est devenue Helen, elle s’est révélée. Au contraire, la véritable Helen, frustrée et en colère de découvrir la différence de traitement entre les deux fillettes et furieuse que personne ne la croit est devenue mutique, colérique, ingérable. Comme si le simple fait de changer de prénom lui donnait une autre personnalité.

J’ai bien aimé découvrir l’histoire à travers la nouvelle Ellie, car souvent, c’est le jumeau le plus faible qui est au cœur de l’histoire. Et le plus fort le méchant. Là, il n’y a pas de gentil et de méchant, du moins pas vraiment. Une grande injustice. Les chapitres sont courts et alternent entre passé et présent. Passé : à partir du moment où les fillettes ont changé d’identité. Et présent : lorsqu’Ellie apprend que sa sœur est plongée dans le coma.

L’histoire est plutôt bien fichue et dérangeante. Et j’ai eu du mal à lâcher ce roman, même si mon intérêt est un peu retombé vers la fin. La mère des gamines est absolument détestable et je me suis énervée à plusieurs reprises sur elles et sur Helen/nouvelle Ellie qui aurait pu, sans doute, sortir de son rôle et retrouver sa place ou une nouvelle.

Mais globalement, cela faisait un bon moment que je n’avais pas lu un bon roman sur les jumeaux.

A sa place – Ann Morgan – Presses de la Cité

Publicités

4 réflexions sur “A sa place – Ann Morgan

  1. Pingback: Je vide ma PAL – saison 2 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s